Bretagne : L’épave d’un bateau qui avait coulé avec quatre pêcheurs enfin localisée

NAUFRAGE L'embarcation avait sombré dans la baie du Mont Saint-Michel en mars

C.A.

— 

Le chasseur de mines L'Aigle, appartenant à la Marine nationale, a été utilisé pour repérer un bateau naufragé.
Le chasseur de mines L'Aigle, appartenant à la Marine nationale, a été utilisé pour repérer un bateau naufragé. — Préfecture maritime de Bretagne

Elle restait introuvable depuis le tragique naufrage survenu le 10 mars. L’épave du Korrigan a été localisée mercredi dans la baie du Mont Saint-Michel, au large de Cancale (Ille-et-Vilaine​). La préfecture maritime de l’Atlantique a précisé que c’est l’utilisation d’un sonar qui a permis cette localisation. Le naufrage du bateau à moteur avait coûté la vie aux quatre hommes qui étaient partis pêcher à son bord en cette calme journée de mars.

Un long travail de recherche de plusieurs semaines mené par la brigade de gendarmerie maritime de Saint-Malo a permis de faire avancer l’enquête. Des plongeurs et un sonar ont été utilisés pour localiser l’embarcation de cinq à six mètres. Mercredi, la marine nationale a déployé son chasseur de mines « L’Aigle » sur la zone pour confirmer la position. Les opérations de renflouement pour remonter le bateau à la surface doivent se terminer ce jeudi.

La carcasse du bateau permettra peut-être aux familles d’en savoir un peu plus sur ce dramatique naufrage, qui avait coûté la vie à quatre hommes âgés de 60 à 75 ans. Leurs corps avaient été retrouvés peu de temps après le drame dans la baie, suscitant tristesse et incompréhension.