Coronavirus : Des laboratoires facturent 100 euros des tests PCR avec résultats rapides

DEPISTAGE Facturer un tel dépistage « va à l’encontre de la politique de test » et constitue un système illégal, rappellent les autorités sanitaires

20 Minutes avec agence

— 

Un test PCR (illustration).
Un test PCR (illustration). — Orlando BarrÌa/EFE/SIPA

Certains laboratoires français font payer les patients pour un résultat plus rapide aux tests de dépistage du coronavirus. Une pratique que « condamne avec fermeté » le ministère de la Santé.

La forte demande actuelle provoque une attente pour effectuer les prélèvements puis pour recevoir les résultats des tests PCR. Des établissements proposent donc désormais, pour une centaine d’euros, d’obtenir une réponse sous 48 heures maximum, révèle une enquête d’Europe 1.

« L’heure est à la solidarité, pas au chacun pour soi »

Un laboratoire situé dans le centre de Paris facture par exemple ce service 96 euros. A Saint-Denis, un autre lieu réclame 100 euros. Or, chaque semaine, plus d’un million de tests PCR sont pratiqués. Leur coût est pris en charge par l’Assurance maladie depuis fin juillet. Le patient n’est donc pas censé payer quoi que ce soit.

« Le fait de faire payer l’accès facilité à un test va à l’encontre de la politique de test menée en France », explique le ministère de la Santé, qui évoque l'« illégalité » de ce système. « Face à l’épidémie, l’heure est à la solidarité et à la responsabilité, pas au chacun pour soi. »

La situation a été notifiée à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui devrait diligenter une enquête. « Du point de vue réglementaire, juridique et éthique, on ne peut pas facturer et prendre de l’argent aux Français, en plus du prix remboursé par la Sécurité sociale », a réagi le président du Syndicat national des biologistes François Blanchecotte.