Coronavirus à Toulouse : Avec 127 étudiants positifs, l’Insa ferme pour deux semaines

EPIDEMIE 327 autres étudiants de l’établissement qui se sont déclarés symptomatiques ou cas contacts sont en attente des résultats de leurs tests

H.M.

— 

Au drive-test situé à l'entrée de l'université Paul-Sabatier de Toulouse.,Archives.
Au drive-test situé à l'entrée de l'université Paul-Sabatier de Toulouse.,Archives. — H. Menal - 20 Minutes

La plus célèbre école d’ingénieurs de Toulouse, l' Insa, a décidé de « basculer » dès ce mercredi l’intégralité de ses cours en distanciel après la multiplication des cas de coronavirus dans ses rangs. Cette décision, annoncée mardi soir un communiqué et prise en accord avec l’Agence régionale de Santé, fait suite aux derniers résultats des étudiants dépistés.

L’Insa compte désormais 127 élèves testés positifs, contre 87 mardi matin. Mais « 327 qui se sont déclarés symptomatiques ou bien contacts à risques [sont] en attente des résultats de tests », précise la direction de l’école. Elle demande par ailleurs à tous ses étudiants « de rester à leur domicile et de ne pas prendre risque de porter le Covid-19 au sein de leurs familles ».

Les soirées dans les bars

Mardi, dans une publication interne, Bertrand Raquet, le directeur de l’Insa avait dénoncé des « comportements irresponsables », notamment des soirées « dans les bars » du centre-ville, sans respect des gestes barrière.

Le cluster annoncé à l’Insa a considérablement rallongé la fille du drive test installé devant l’université Paul-Sabatier de Toulouse, sur le campus des sciences.

Selon les dernières données de l’ARS, 752 nouveaux cas positifs sont détectés tous les jours en moyenne dans la région Occitanie. Le taux de positivité des tests est 4,7 %. En Haute-Garonne, 78 patients Covid positifs sont hospitalisés, dont 12 en réanimation.