Les Français sont majoritairement favorables au rétablissement de la peine de mort

SONDAGE Environ 82 % des Français estiment par ailleurs qu '« on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre »

Marion Pignot

— 

Illustration de la justice.
Illustration de la justice. — Allili Mourad / SIPA

Quelque 55 % des Français (+11 points sur 2019), un record, sont majoritairement favorables au rétablissement de la peine de mort. Selon une étude Ipsos/Sopra Steria publiée ce lundi (lire en encadré), le sujet reste « très clivant politiquement » et seuls les sympathisants RN (85 %) et LR (71 %, +23 points) adhèrent majoritairement à cette affirmation, approuvée par une minorité (39 %) dans les autres partis.

On notera une très forte progression (+31 points sur un an) des partisans de la peine de mort chez LFI + PCF. Les ouvriers (68 %), les employés (60 %) et les retraités (55 %) approuvent majoritairement cette affirmation, contre 41 % des cadres et 40 % des professions intermédiaires.

Selon cette étude réalisée pour la 8e année consécutive pour le quotidien Le Monde, la Fondation Jean Jaurès, et l’Institut Montaigne, environ 82 % des Français estiment par ailleurs qu '« on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre », soit trois points de plus que l’an dernier. Les Français étaient toutefois plus nombreux les années précédentes à exprimer ce souhait, à l’exception de 2019 (79 %). Cette affirmation est plébiscitée par les sympathisants des Républicains et du Rassemblement national (97 % chacun, +9 points chez LR) mais aussi par ceux de La France Insoumise et du Parti communiste (80 %, +33 points).

« L’autorité est une valeur qui est trop souvent critique aujourd’hui »

Quelque 71 % des sympathisants EELV (+ 6 points), 69 % de ceux du Parti socialiste et 67 % de ceux d’En Marche soutiennent également cette demande. Les ouvriers (88 %), les retraités (86 %) et les employés (85 %) adhèrent davantage à cette affirmation que les professions intermédiaires (79 %) et les cadres (67 %).

Les Français sont, en outre, 88 % (+5 points sur 2019), un record, à considérer que « l’autorité est une valeur qui est trop souvent critique aujourd’hui ». Cette affirmation est plébiscitée par les sympathisants LR (96 %), LREM (95 %) et RN (90 %) mais aussi par ceux du PS (81 %), des Verts (79 %) et de LFI + PCF (75 %, + 27 points). Toutes les catégories, retraités en tête (91 %), adhèrent à cette affirmation.

Sondage réalisé du 1er au 3 septembre auprès de 1.030 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.