Brest : Une mine allemande d’une tonne va être détruite dans la rade

BOUM L’opération de contre-minage aura lieu ce mardi après-midi

Jérôme Gicquel

— 

L'opération de déminage aura lieu mardi après-midi en rade de Brest.
L'opération de déminage aura lieu mardi après-midi en rade de Brest. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

La journée de mardi sera explosive à Brest avec une opération de contre-minage qui sera menée toute l’après-midi dans la rade. L’opération s’annonce spectaculaire puisque les démineurs seront chargés de neutraliser une mine marine allemande de la Seconde Guerre mondiale « aux dimensions exceptionnelles ». Découvert dans le port le 24 août, l’engin explosif pèse en effet 970 kilos et contient environ 815 kilos d’explosifs équivalent TNT.

« Cette munition est la plus grosse jamais neutralisée en rade de Brest depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale », indique la préfecture maritime de l’Atlantique dans un communiqué. « Faisant peser une menace sur les usagers du port de commerce et au-delà, sur les habitants et bâtiments des quartiers alentour, elle doit être neutralisée rapidement », poursuit la préfecture.

Les activités nautiques et la baignade interdites

L’opération, prévue de 14h30 à 20h30, se déroulera en deux temps. Une équipe de la sécurité civile procédera tout d’abord au levage de l’engin explosif avant de le remorquer ensuite jusqu’en rade en Brest. Le groupe des plongeurs démineurs de l’Atlantique prendra ensuite la relève pour convoyer la munition jusque dans la zone retenue pour son pétardement en sécurité. « La propagation de l’onde de détonation pourrait être ressentie par les riverains », prévient la préfecture.

Pour garantir « la sécurité des personnes et des biens » pendant l’opération, plusieurs mesures ont été prises par les autorités à terre et en mer. Toutes les activités nautiques, la plongée ainsi que la baignade seront ainsi interdites sur un large secteur nord-est de la rade. Les navires de commerce devront également respecter un rayon de sécurité de 1.500 mètres autour de la mine durant son déplacement et son contre-minage et les navires de plaisance à moteur et de pêche seront interdits dans un rayon de 720 mètres. Dans le port de commerce, une zone de sécurité de 360 mètres sera enfin instaurée.