Coronavirus à Strasbourg : 45 étudiants positifs au Covid-19, deux écoles d'ingénieurs fermées

SANTE Une soirée d'intégration en extérieur est-elle à l'origine de ce nouveau cluster ? L'université penche plutôt vers une contamination antérieure

T.G.

— 

L'école Télécoms Physique Strasbourg sur le campus d'Illkirch-Graffentstaden.
L'école Télécoms Physique Strasbourg sur le campus d'Illkirch-Graffentstaden. — Capture d'écran Google Street View

Quelques jours après la découverte d'un cluster au sein d'un centre socio-culturel, un nouveau foyer épidémique a été identifié à Illkirch-Graffenstaden, à côté de Strasbourg. Deux écoles d’ingénieurs ont été fermées ce lundi matin. Une décision de la préfecture, en accord avec l’Agence régionale de santé (ARS) et l’université de Strasbourg, après la découverte de 45 cas de Covid-19 parmi les 500 étudiants qui fréquentent les lieux.

Télécom Physique Strasbourg (TPS) et l’École supérieure de biotechnologie de Strasbourg (ESBS) vont rester portes closes jusqu’au 24 septembre inclus. « Tout est enclenché pour que les cours continuent en distanciel », indique l’université en évoquant un éventuel retour en présentiel le 25. « Cela dépendra des tests », indique-t-elle. Ceux-ci pourraient être proposés à l’ensemble des étudiants par l’ARS, qui cherche actuellement les raisons de la propagation du virus.

Un « moment de convivialité » vendredi soir

Est-ce la faute à un week-end d’intégration qui était prévu le week-end dernier ? « Il a été interdit et n’a pas eu lieu, répond l’université. La seule chose qui a eu lieu, c’était un moment de convivialité organisé pour les étudiants en première année vendredi soir. C’était en extérieur et avec respect des gestes barrières. On pense plutôt que la contamination est antérieure à la rentrée de jeudi dernier. »