Le Conseil d'Etat suspend la chasse à la tourterelle des bois

ANIMAUX Le ministère de la Transition écologique avait pris un arrêté le 28 août autorisant le tir de 17.460 tourterelles des bois

20 Minutes avec AFP

— 

Une tourterelle des bois. (Illustration)
Une tourterelle des bois. (Illustration) — David Tipling/REX Shutt/SIPA

La population de cet oiseau migrateur a chuté de 80 % en Europe ces 40 dernières années. Vendredi, le Conseil d’Etat a suspendu pour la saison 2020-2021 la chasse à la tourterelle des bois, oiseau, allant à l’encontre de la volonté du gouvernement.

Le ministère de la Transition écologique avait en effet pris un arrêté le 28 août autorisant le tir de 17.460 tourterelles des bois, en dépit de l’opposition de plusieurs associations dont la Ligue de protection des oiseaux (LPO), qui a porté l’affaire devant le Conseil d’Etat. Ce dernier a donc décidé que l’exécution de cet arrêté « est suspendue ».

« Les experts recommandent l’interdiction »

Le nombre d’animaux pouvant être tués est fixé après expertise scientifique sur l’état de conservation de chaque espèce. Un comité scientifique préconisait en 2019 de ne plus chasser la tourterelle des bois, ou, au pire, de tuer 1,3 % des effectifs estimés en France, soit 18.300 oiseaux.

Le juge des référés note « que l’espèce a diminué de près de 80 % en 15 ans, que les experts recommandent l’interdiction de la chasse de cet oiseau sauvage et que le gouvernement n’a pas apporté d’éléments permettant de justifier son autorisation », selon un communiqué.

« Le quota de prélèvements fixés par l’arrêté, en très légère diminution par rapport à l’année précédente, avait été uniquement déterminé au regard du constat d’une baisse tendancielle de la population européenne sur les décennies passées. Or, selon le juge des référés, un tel constat aurait dû conduire le gouvernement à interdire la chasse à la tourterelle des bois, et non à réduire proportionnellement le quota maximal de prélèvement », selon le communiqué.