Coronavirus : Non, un hôpital n'a pas fait passer un mannequin pour une victime de l'épidémie

FAKE OFF Sur Facebook, des internautes partagent un montage photo censé montrer que la pandémie de Covid-19 n’est qu’une « fumisterie » organisée à l’échelle mondiale

A.O.

— 

Un mannequin médical. (illustration)
Un mannequin médical. (illustration) — Pixabay
  • Un mannequin a-t-il été intubé par un hôpital en lieu et place d'un véritable malade pour faire croire à la dangerosité du Covid-19 ? 
  • C'est ce qu'affirme un montage photo relayé sur Facebook.
  • Celui-ci sort toutefois de son contexte les images de la démonstration vidéo d'un respirateur artificiel sur un mannequin.

Et si la preuve que la pandémie de Covid-19 n’était qu’un vaste complot destiné à effrayer la population reposait finalement sur un simple mannequin de plastique ? C’est en tout cas ce que prétend prouver un montage photo relayé sur Facebook, montrant un médecin, masqué, visiblement en train de soigner… un faux corps humain allongé sur une table, avec la « bouche » intubée.

Le post Facebook trompeur sur la prétendue manipulation autour du Covid-19.
Le post Facebook trompeur sur la prétendue manipulation autour du Covid-19. - capture d'écran/Facebook

« Aaah pauvres moutons… On vous montre des images "dures" pour vous convaincre du danger de cette pseudo épidémie… Et si vous branchiez votre cerveau et ouvriez les yeux. Tentative de réanimation d’un MANNEQUIN atteint du Covid », affirme le texte accompagnant ces captures d’écran, tandis que la légende attenante en rajoute une couche (complotiste) : « Alors les amis, toujours convaincus que cette "pandémie" n’est pas une fumisterie orchestrée par l’élite mondialiste, et par les lobbys ? Toujours pas convaincu de la manipulation mentale de masse ? »

Or, si ces images sont authentiques, elles sont sorties de leur contexte puisqu’elles sont en réalité tirées d’une vidéo pédagogique publiée par un hôpital américain, expliquant, à l’aide de ce mannequin, comment les respirateurs artificiels sont censés aider à traiter les patients atteints du coronavirus.

FAKE OFF

Une simple recherche sur YouTube à partir du titre qui figure en haut de la première capture d’écran – « New York coronavirus cases surge – hospitals strugg[le] » – suffit à constater que cette manipulation du mannequin par un médecin était utilisée dans un reportage de la chaîne britannique Channel 4 News, mis en ligne le 31 mars 2020.

Intitulé « Face au pic de cas de Covid-19 à New York, les hôpitaux peinent à s’en sortir », celui-ci s’appuyait, à partir de 2’40, sur ces images pour illustrer les propos de la voix off sur la pénurie de respirateurs : « Le gouverneur de New York a supplié aujourd’hui le président Trump de lui fournir une aide immédiate, en expliquant qu’il était obligé d’acheter des respirateurs en Chine plutôt que d’en obtenir directement aux Etats-Unis, une tentative équivalente au fait de participer à des enchères sur eBay. »

Ce passage ne vise donc donc nullement à induire les spectateurs en erreur – d’autant qu’on distingue clairement, sur les deux affiches visibles en arrière-plan, une interdiction d’apporter « nourriture, boissons et stylos près des formateurs et des mannequins ».

La mention « Rush » lisible sur la blouse du médecin permet quant à elle de remonter à l’hôpital Rush University Medical Center de Chicago, et, de fil en aiguille, à une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube à la même période.

On y retrouve l’homme visible sur le montage photo, qui n’est autre qu’un spécialiste des maladies respiratoires, parfaitement qualifié pour expliquer dans cette séquence, gestes médicaux à l’appui, « comment les respirateurs aident les patients du Covid-19 ». On retrouve enfin le plan exact dans lequel il manipule le mannequin dans une vidéo pédagogique similaire tournée à la même occasion mais pour l’Associated Press (à partir de 1’46 ci-dessous).

Ironiquement, le Rush University Medical Center avait mis en ligne à la même période une autre vidéo explicative – sur sa prise en charge des patients souffrant du syndrome de détresse respiratoire aïgue – mettant en scène un mannequin… de chair et d’os.