Coronavirus à Angers : Treize cas à la fac de médecine, 600 étudiants vont être dépistés

EPIDEMIE Six cas ont été comptabilisés parmi les étudiants en quatrième année de médecine

Julie Urbach

— 

Un test de dépistage du coronavirus, à Paris le 1er septembre 2020.
Un test de dépistage du coronavirus, à Paris le 1er septembre 2020. — PATRICK GELY/SIPA

Rentrée universitaire compliquée sur les campus français. Après Nantes ou Rennes 1, c’est l’université d’ Angers (Maine-et-Loire) qui est confrontée à plusieurs cas de Covid-19 parmi ses étudiants. Et notamment au sein de la fac de médecine où 13 cas positifs ont été recensés, a appris 20 Minutes auprès de la direction.

« On compte six cas parmi les étudiants en quatrième année », précise Isabelle Richard, première vice-présidente. Les cours n’ont pas été interrompus mais il a été demandé aux malades et aux cas contacts de rester chez eux, « avec un maintien de la continuité pédagogique assuré et un suivi par le service de santé universitaire si nécessaire ».

Les gestes barrières à l’université, mais aussi en dehors

Alors que certains étudiants n’ont pas encore les résultats de leur test, l’université en lien avec l’Agence régionale de santé travaille sur la mise en place d’un dépistage massif qui pourrait concerner les étudiants issus des promotions de 3e, 4e et 5e années. L’opération, qui concernera environ 600 personnes, sera organisée « le plus vite possible », potentiellement cette semaine.

En attendant, l’université a lancé ce lundi soir une campagne de communication auprès de ses étudiants, afin de rappeler que le respect des gestes barrières s’applique en cours (port du masque, un siège vide sur deux) mais également à l’extérieur, notamment lors d’événements festifs et soirées de rentrée.

De petits clips, reprenant l’univers de séries télé, seront diffusés dès mardi matin. L’université demande aux étudiants qui auraient été testés positifs de se signaler et de s’isoler.