Perpignan : Dix-sept personnes en situation irrégulière, dont cinq mineurs, évacuées d’un squat

SANS PAPIERS Cinq se sont vues délivrer une obligation à quitter le territoire

N.B.
— 
Illustration de la police.
Illustration de la police. — E. Frisullo / 20 Minutes

Mardi, 17 personnes ont été évacuées d’un squat, dans une résidence, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), indiquent les services de police.

« Près d’une quinzaine d’appartements avaient été forcés et étaient occupés illégalement par des étrangers en situation irrégulière, majoritairement originaires du Maghreb, engendrant un climat d’insécurité dans l’immeuble », poursuit la police, qui indique avoir reçu « de nombreuses doléances et plaintes de la part des locataires et du syndic ».

Quatre personnes ont été laissées libres

Au cours de l’opération, 12 appartements ont été contrôlés dans la résidence. Sur les 17 personnes en situation irrégulière qui les occupaient, 5 mineurs isolés ont été placés au foyer de l’enfance de Perpignan. Les 12 autres personnes, majeures, ont fait l’objet d’un placement en retenue administrative, pour vérifier leurs droits de séjour.

A l’issue de la procédure administrative, 5 se sont vues délivrer un arrêté d’obligation à quitter le territoire, 3 ont été assignées à résidence et 4 ont été laissées libres.