Bretagne : Les senteurs de la région mises en flacons

BEAUTÉ Un couple d’entrepreneurs vient de lancer une marque de parfums et de cosmétiques dédiée à la Bretagne

Jérôme Gicquel

— 

Anne et Stéphane Gerveau viennent de lancer une gamme de parfums et de cosmétiques baptisée Bienvenue en Bretagne.
Anne et Stéphane Gerveau viennent de lancer une gamme de parfums et de cosmétiques baptisée Bienvenue en Bretagne. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Un couple du Morbihan lance une marque de parfums et de cosmétiques fleurant bon la Bretagne.
  • Les deux eaux de parfums de la gamme ont été conçues à Grasse.

Plébiscitée par les Français cet été, la Bretagne attire toujours autant. La région fait aussi vendre avec un nombre incalculable de produits affichant fièrement ses couleurs. Mais ce sont cette fois ses senteurs qui sont mises en avant avec la marque de parfums et de cosmétiques Bienvenue en Bretagne.

C’est à un couple installé dans le Morbihan que l’on doit cette nouvelle gamme. « On est tous les deux amoureux de notre territoire et on avait envie que les gens repartent d’ici avec un souvenir émotionnel et olfactif », indique Stéphane Gerveau. Novice dans cet univers, c’est à Grasse, la capitale mondiale du parfum, que le couple a été cherché le savoir-faire pour l’assemblage des flagrances. « On voulait un parfum qui reflète l’identité bretonne, avec du caractère sans être agressif », souligne Anne Gerveau.

Pour une clientèle plutôt haut de gamme

Lancée au tout début de l’été, la gamme se compose pour l’heure de deux eaux de parfum. La première, Hermine, s’adresse à une clientèle plutôt féminine. « On est sur quelque chose de doux et d’apaisant qui évoque un coucher de soleil sur la plage », précise Anne Gerveau. La seconde, Triskel, se veut mixte avec des notes qui rappellent « la force des éléments et l’aspect terre et mer » de la région.

La marque Bienvenue en Bretagne se décline aussi en produits cosmétiques. Pour concevoir les shampoings et les laits corporels, le couple a cette fois fait son marché dans la région en récoltant des algues sur l’île de Molène, du lichen en forêt de Brocéliande ainsi que du sarrasin ou de l’argile verte de Guérande.

Avec leurs produits, Stéphane et Anne Gerveau espèrent séduire une clientèle plutôt haut de gamme (89€ le parfum et 29€ le shampoing). Pour la distribution, ils misent beaucoup sur la vente en ligne ainsi que sur les hôtels de luxe de la région. « On n’ira pas dans les chaînes de parfumerie, cela ne correspond pas à l’esprit du produit », prévient Stéphane Gerveau.

Nantes aura aussi bientôt son parfum

Du 28 novembre au 3 janvier, les Nantais et les Nantaises devront désigner le parfum qui représente le mieux leur ville avec trois senteurs qui sont en compétition. Le parfum lauréat, qui s’appellera « Le Voyage à Nantes », sera produit par la maison Art et Parfum basée à Grasse et pourrait être commercialisé en juin 2021.