Paca : La région signe un contrat avec la SNCF pour améliorer la performance des TER

TRANSPORTS L'objectif est de diminuer les retards et suppressions de train. La région va engager 350 millions d'euros sur dix ans pour aider SNCF Réseau

20 Minutes avec AFP

— 

 Un TER en gare Saint-Charles à Marseille
Un TER en gare Saint-Charles à Marseille — P.MAGNIEN / 20 MINUTES
  • Connue pour ses critiques acerbes envers la SNCF, la région Paca a signé avec l’entreprise ferroviaire un contrat de performance pour les TER.
  • La région s’engage à fournir 350 millions d’euros à SNCF Réseau.
  • SNCF Réseau de son côté devra diminuer les retards et suppressions de trains.

La Région Paca a signé un « contrat de performance » avec SNCF Réseau pour une « meilleure prise en compte des clients voyageurs (…) un meilleur service et une meilleure performance » des trains régionaux ( TER​), a annoncé lundi à Marseille le Pdg de SNCF Réseau, Luc Lallemand.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est engagée à investir 350 millions d’euros sur dix ans, dans le cadre de son plan de relance régional, « dont 250 millions d’euros les cinq prochaines années pour aider SNCF Réseau à moderniser le réseau et à réaliser les grands chantiers d’infrastructure » a indiqué le président du conseil régional Renaud Muselier (LR), vantant le train comme « un moyen sûr, fiable et écologique de se déplacer ».

SNCF Réseau devra suivre des indicateurs de performance : « l’irrégularité en cause d’infrastructure, c’est-à-dire, la mesure de la mauvaise régularité et de la ponctualité de certains », a détaillé le PDG de SNCF Réseau Luc Lallemand.

Bonus vs indemnités

« Un gros enjeu pour nous c’est de terminer les chantiers à temps afin de ne pas pénaliser les premiers clients de la journée. L’objectif est de diminuer les retards mais aussi de diminuer les suppressions de trains », a-t-il ajouté.

« Si les objectifs fixés sont atteints ou dépassés, la Région versera un "bonus" à SNCF Réseau. Dans le cas contraire, C’est SNCF qui devra payer des indemnités à la région. C’est la fin du tiroir-caisse », a prévenu Renaud Muselier.

Le projet de contrat de performance sera proposé au vote de l’Assemblée Plénière de la Région le 9 octobre prochain et lors d’une prochaine séance du conseil d’administration de SNCF Réseau. Cet engagement mutuel pourrait ainsi être effectif dès 2021.

L’exécutif régional a beaucoup critiqué la piètre performance de la SNCF ces dernières années. Elle se veut en pointe dans l’ouverture à la concurrence et a lancé dès le début de l’année les premiers appels d’offres pour les lignes Marseille-Toulon-Nice et les lignes « Azur » autour de Nice.