Toulouse : Après une nouvelle fusillade mortelle, le préfet appelle à renforcer les patrouilles de police

VIOLENCES Le préfet de la Haute-Garonne a demandé de renforcer patrouilles et contrôles de police à Toulouse, sur fond de fusillades

N.S.

— 

Un policier à Toulouse, de nuit. Illustration.
Un policier à Toulouse, de nuit. Illustration. — Frédéric Scheiber / 20 Minutes

Lundi matin, un homme à peine majeur est mort, tué par balles dans son véhicule, et la jeune femme qui l’accompagnait a été gravement blessée, dans le quartier Lalande, au nord de Toulouse. Quelques heures plus tard, le préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot a demandé « le renforcement des patrouilles et des contrôles dans les quartiers particulièrement touchés par les dernières fusillades et règlements de compte ».

Aux Izards, tout près de Lalande, deux hommes ont été tués au mois d’août, et plusieurs autres blessés.

« Luttes de territoire »

Dans son communiqué, le préfet « rappelle que de nombreuses interpellations ont eu lieu à la suite du démantèlement d’un réseau de trafic de stupéfiants qui a conduit à leur désorganisation et à des luttes de territoire ».

Le représentant de l’État promet que « le travail engagé sans relâche par la police va se poursuivre et monter en puissance dans les jours et semaines qui viennent ».