Comment LinkedOut permet le retour à l’emploi contre « vents et marées »

EMPLOI Lors du prochain Vendée Globe, le skipper Thomas Ruyant portera les couleurs de Linkedout, une plateforme solidaire qui aide les personnes en précarité à retrouver un emploi

Romarik Le Dourneuf

— 

Tous les candidats disposent d'un CV mettant en valeur leurs qualités humaines et professionnelles.
Tous les candidats disposent d'un CV mettant en valeur leurs qualités humaines et professionnelles. — Capture d'écran
  • Le monocoque de Thomas Ruyant portera un message social sur le prochain Vendée Globe en arborant le logo de LinkedOut sur ses voiles.
  • Cette plateforme solidaire pour l’emploi a pour but de profiter du réseau de chacun pour donner de la visibilité aux CV de candidats en grande précarité.
  • Laith, 21 ans, a été l’un des premiers bénéficiaires du programme. Aujourd’hui, il a un emploi de standardiste et devrait signer un contrat à durée indéterminée à la fin de l’année.

Prêts pour un nouveau départ avec le Vendée Globe 2020. Le skipper du monocoque LinkedOut  Thomas Ruyant ne sera pas seul le 8 novembre au départ de la course autour du monde en solitaire. Au moment de prendre la mer, le Nordiste recevra le soutien des candidats de la deuxième promotion de LinkedOut qui rencontrent le marin, ce mercredi à Lorient.

Créé en 2019, ce programme de réinsertion par l’emploi des personnes en grande précarité n’en est qu’à ses débuts, mais il a déjà permis à une dizaine d’hommes et de femmes de trouver un travail. Parmi elles, Laith, 21 ans et désormais standardiste, et monté sur le bateau de Thomas Ruyant il y a quelques jours.

En grande précarité, trouver un emploi est impossible

« Il y a de fortes similitudes entre ce que fait Thomas et ce qu’on vit quand on est exclu. On est seul au milieu d’un océan, témoigne Laith. Même fatigué, on n’a pas le choix, il faut manœuvrer pour mener notre barque contre vents et marées. » S’il arbore un grand sourire en racontant sa métaphore, le jeune homme sait de quoi il parle lorsqu’il parle d’exclusion. Abandonné à la naissance par ses parents, il quitte l’Algérie à 15 ans dans l’espoir de soigner un cancer. C’est le début de ce qu’il appelle « l’océan des inconnus ». Un échec dans sa première tentative de traverser la Méditerranée, des mois à vivre dans la rue à Paris, une cabane dans un parc de Bagnolet, le vol à l’étalage pour se nourrir. Repéré par la police, il est placé dans un foyer, puis un autre, et encore un autre. Finalement, il rencontre une journaliste, grâce à qui il devient animateur sur Moi FM. Il se forme ensuite à la cuisine.

Laith, jeune homme aidé par l'association Entourage via sa plateforme LinkedOut pour retrouver un emploi, sur le bateau de Thomas Ruyant pour le Vendée Globe 2020.
Laith, jeune homme aidé par l'association Entourage via sa plateforme LinkedOut pour retrouver un emploi, sur le bateau de Thomas Ruyant pour le Vendée Globe 2020. - Thomas Desplats

Mais quelque temps après sa majorité, il se retrouve de nouveau à la rue. Il rallie alors Bruxelles puis tente sa chance en Allemagne et en Suède. Il revient finalement en France et contacte une association de réinsertion dont il fut l’un des bénévoles à l’adolescence. Il veut trouver un logement et un travail, pour enfin « se poser ». Mais obtenir un emploi avec un tel parcours, c’est compliqué. Sans réseau, c’est presque impossible. C’est là qu’intervient l’association Entourage avec son programme LinkedOut.

Un réseau social professionnel pour ceux qui n’en ont pas

« Partagez votre réseau à ceux qui n’en ont pas. » Par ce slogan, Entourage résume le leitmotiv de LinkedOut : chaque internaute, à l’échelle individuelle, peut partager le CV d’un candidat et lui faire profiter de son réseau, et ainsi obtenir de la visibilité auprès d’éventuels recruteurs. Le reste l’association s’en charge.

Au préalable, l’asso a sélectionné les candidats afin de s’assurer qu’ils soient aptes et motivés (autorisation de travail, compte en banque, absence d’addiction). Pour cette seconde promotion, ils seront 90 à voir leur CV mis en ligne le 1er octobre prochain.

Le CV d’une personne en situation de précarité est souvent parsemé de trous, et les photos révèlent parfois les épreuves endurées… Mais les recruteurs le savent et les candidats ont besoin de retrouver la confiance en eux. Alors LinkedOut ne cache rien et propose un CV humain, avec une grande photo, une liste des qualités humaines et professionnelles (la ponctualité, l’autonomie, la rigueur…) et une recommandation. Les candidats sont ensuite placés en binôme avec un bénévole de l’association qui connaît les codes de l’entreprise et du monde du travail. Ils peuvent ainsi préparer les courriers, les entretiens et apprendre à mettre en avant leurs qualités. Laith, par exemple, appelait son coach en visioconférence avant et après chaque rendez-vous. Des associations partenaires prêtent des costumes pour les entretiens, organisent des séances photos ou proposent des petites formations pour se préparer au mieux.

Un suivi pour les candidats, comme pour les entreprises

Et ce coaching ne s’arrête pas à l’obtention d’un emploi. Pendant quelque temps encore, le bénévole d’Entourage continue d’appeler régulièrement, parfois tous les soirs, pour s’assurer que l’intégration au poste et avec les collègues se passe bien.

Mais la bonne volonté ne suffit pas, aussi, l’association accompagne les entreprises recruteuses et leur prépare un kit pour les aider à s’adapter. Parce qu’accueillir quelqu’un qui a connu l’exclusion n’est pas anodin, Entourage synchronise toutes les actions pour que les travailleurs retrouvent une stabilité, une sérénité et apportent quelque chose à leur entreprise.

Sur les 15 premiers candidats, 11 ont trouvé un travail. Entourage s’est fixé l’objectif de remettre 500 personnes en emplois d’ici à 2022. Pour cela, l’association espère que les voiles LinkedOut de Thomas Ruyant profiteront d’un souffle médiatique lors du Vendée Globe, dont le départ est prévu le 8 novembre prochain : « C’est une pression supplémentaire, mais une pression positive. Nous avons toujours voulu donner une dimension sociale à ce que nous faisons. Je sais que ma performance aura un impact sur LinkedOut. ». Laith devrait lui signer un contrat à durée indéterminée et se fixe déjà de nouveaux caps pour l’avenir.

20 secondes de contexte

Partenaire de Thomas Ruyant lors de la Transat Jacques-Vabre en octobre 2019, 20 Minutes continue d'accompagner le skipper nordiste sur le Vendée Globe 2020.