« Trop grosse », « Trop moche »… On vous explique ce qu’est le « bodyshaming »

CRITIQUES Sur les réseaux sociaux ou en privé, personne ne semble être épargné par le « bodyshaming »

P.B.K.

— 

Le bodyshaming, c'est quoi? — 20 Minutes

« Trop grosse », « Trop moche ». Vous avez sûrement déjà vu passer ce genre de commentaire sur les réseaux sociaux, ou en avez même peut-être été victime. Loin d’être des remarques anodines, il s’agit en réalité de « bodyshaming ». Un terme anglo-saxon pour désigner les critiques visant une personne à propos de sa forme, sa taille ou l’apparence de son corps.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses célébrités, très exposées en sont victimes. C’est le cas de l’acteur Chadwick Boseman, la star du film Black Panther, décédé en août 2020 des suites d’un cancer du côlon. Il avait posté une vidéo quelques mois auparavant, où il apparaissait amaigri et avait alors été la cible de nombreuses moqueries des internautes, le surnommant « crack panther ». L’acteur avait finalement supprimé cette publication.

Anonymat et impunité

Ce type de comportement est loin d’être isolé. Selon une étude Yougov,​ publiée en 2019, 3 Français sur 10 ont déjà été victimes de « bodyshaming », et chez les millenials, très actifs sur les réseaux sociaux, le nombre de victimes atteint les 50 %.

Pour le sociologue Jean-François Amadieu, auteur de Société du paraître (éd. Odile Jacob), cela s’explique par « l’anonymat qui règne sur ces plateformes » mais également par « l’absence de poursuite pénale » pour les auteurs de ces commentaires.

Pour lutter contre ce phénomène, la chanteuse Billie Eilish s’est récemment déshabillée sur scène et a prononcé un discours pour dénoncer la « chosification » des corps.