Jérôme Bonduelle est mort à 50 ans, fauché à vélo à Lille

ACCIDENT Jérôme Bonduelle était directeur général du groupe agroalimentaire

B.Ch.

— 

Illustration d'un camion de pompiers en opération.
Illustration d'un camion de pompiers en opération. — PHILIPPE HUGUEN

Jérôme Bonduelle, directeur général du groupe agroalimentaire qui porte le nom de sa famille, est mort après un accident, dans la nuit de vendredi à samedi à Lille. Alors qu’il était à vélo, Jérôme Bonduelle a été fauché par une voiture dont le conducteur a pris la fuite, près du centre commercial Euralille dans le centre-ville de Lille (Nord), où se situe le siège historique de Bonduelle.

Mort sur le coup

Selon France 3 Hauts-de-France, Jérôme Bonduelle, âgé de 50 ans, circulait à vélo avec sa femme et des amis vers 2 h. Le Samu et les pompiers arrivés après l’accident ont constaté que le dirigeant d’entreprise était mort sur le coup. Le chauffard présumé a été interpellé par la police en début de matinée et se trouvait en garde à vue samedi, a indiqué à l’AFP une source policière.

Bonduelle emploie 14.000 personnes dans le monde. Fils de Bruno Bonduelle, fondateur du groupe, Jérôme Bonduelle avait rejoint l’entreprise familiale en 2003. Le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a salué sur Twitter en Jérôme Bonduelle « un véritable capitaine d’industrie, attaché aux terres du Nord ».