Bretagne : Destination refuge, la région a fait le plein de touristes cet été

TOURISME Avec 54 millions de nuitées en juillet-août, la Bretagne a été la deuxième destination préférée des Français cet été

Jérôme Gicquel

— 

Les touristes ont été nombreux cet été sur les plages bretonnes comme ici à Dinard.
Les touristes ont été nombreux cet été sur les plages bretonnes comme ici à Dinard. — J. Gicquel / 20 Minutes

Les prévisions se sont confirmées. La Bretagne a bien fait office de destination refuge pour les Français cet été. Avec 54 millions de nuitées enregistrées au cours des mois de juillet et août, l’été 2020 devrait être « l’un des meilleurs millésimes des dix dernières années » dans la région, selon le Comité régional du tourisme (CRT). La Bretagne arrive ainsi seconde dans le classement des destinations préférées des Français cet été, derrière la région Nouvelle-Aquitaine mais devant l’Occitanie.

Malgré le contexte sanitaire, la région a donc su tirer son épingle du jeu et rassurer les Français, profitant notamment de « ses grands espaces propices au respect naturel des règles de distanciation ». L’apparition de clusters pendant l’été, comme à Quiberon, a bien donné quelques sueurs froides aux professionnels du tourisme. Mais ces derniers sont dans l’ensemble plutôt contents de leur saison avec 82 % des professionnels de l’hébergement satisfaits.

Les Bretons en ont profité pour visiter leur région

En l’absence des étrangers, ils ont notamment pu compter sur le soutien des Bretons qui ont profité de cet été si particulier pour découvrir ou redécouvrir leur région. Si le ciel s’est dégagé cet été, l’heure n’est pas non plus à l’euphorie avec « des inquiétudes pour la suite de la saison », indique le CRT. Car dès la fin août, « la fréquentation s’est arrêtée rapidement ». Et le regain de l’épidémie ces derniers jours « a stoppé les envies de vacances tardives ».

Très incertain, le mois de septembre dépendra donc de la météo mais aussi et surtout de l’évolution de l’épidémie. « « Les professionnels espèrent que les retraités, principale clientèle à cette période, ne resteront pas confinés », souligne le comité régional du tourisme.