Coronavirus : 300 millions d'euros de masques vendus depuis le 4 mai en grandes surfaces

VENTES Ces chiffres concernent les masques jetables et lavables vendus dans les hypermarchés, supermarchés, « drives » et magasins de proximité

20 Minutes avec AFP

— 

L'Etat va distribuer des masques gratuitement pour les plus précaires.
L'Etat va distribuer des masques gratuitement pour les plus précaires. — ALLILI MOURAD/SIPA

Le coronavirus rapporte gros. Les enseignes françaises de la grande distribution ont déjà vendu pour 300 millions d’euros de masques depuis le 4 mai, a révélé ce jeudi le spécialiste des études de marché, Nielsen.

« Avec 14 millions d’euros lors de la semaine du 17 au 23 août, le chiffre d’affaires réalisé par la grande distribution » pour la vente de masques « atteint désormais la barre des 300 millions d’euros réalisés depuis le 4 mai », indique Nielsen dans un communiqué. Ces chiffres concernent les masques jetables et lavables vendus dans les hypermarchés, supermarchés, « drives » et magasins de proximité.

Hausse des ventes à venir

La vente « repart à la hausse, ce qui devrait se confirmer cette semaine et (la) semaine prochaine avec la rentrée scolaire », le masque étant obligatoire pour tous les adultes à l’école, et pour tous les élèves à partir du collège.

En juillet, Nielsen avait réalisé une étude selon laquelle « 98 % des Français » ont désormais des masques chez eux, qu’ils soient chirurgicaux ou en tissu lavable. « Avec un stockage significatif chez certains : 15 % des foyers ayant des masques chirurgicaux en possèdent chez eux plus de 50 », précisait le spécialiste.