Nîmes : Peta décerne un prix à une femme qui a sauvé un chien d’une voiture en plein soleil

ANIMAUX Nathalie Ott a sauvé l’animal confiné dans une caisse

N.B.

— 

Un chien (illustration)
Un chien (illustration) — Slavek Ruta/Shutterstock/SIPA

L’association Peta, qui milite pour les droits des animaux, a décerné à une habitante de Nîmes (Gard) un prix pour avoir sauvé in extremis, en juillet dernier, un chien d’une voiture garée en plein soleil.

« Ayant entendu les gémissements d’un chien âgé, confiné dans une caisse de transport et laissé seul dans une voiture garée en plein soleil, Nathalie Ott n’a pas hésité à agir pour sauver la vie de l’animal », se réjouit l’association, qui lui a remis un « prix des héros pour les animaux ».

Un chien peut succomber en quelques minutes

Peta rappelle qu’il ne faut en aucun cas laisser un chien enfermé dans une voiture en stationnement, au soleil ou pas, l’animal pouvant mourir d’un coup de chaleur en quelques minutes à peine. « Lorsqu’il fait 26 degrés, la température à l’intérieur d’une voiture à l’ombre peut être de 32 degrés, et l’intérieur d’une voiture garée au soleil peut atteindre les 70 degrés en quelques minutes seulement, poursuit l’association. Les chiens peuvent mourir rapidement si leur température corporelle dépasse les 41 degrés. Cela met en danger leur foie et leur capacité à contrôler leurs muscles, leur cerveau peut être endommagé de manière irréversible et leur cœur peut cesser de battre. »

Si vous apercevez un chien en détresse dans une voiture, l’association recommande de relever le modèle et la couleur du véhicule, ainsi que le numéro de la plaque d’immatriculation et d’appeler la police, puis d’essayer de retrouver le propriétaire de la voiture, si c’est possible, en s’assurant que « quelqu’un garde un œil sur l’animal pour évaluer l’urgence de la situation ».

« Si la police n’intervient pas ou n’arrive pas à temps et que la vie du chien semble être en danger imminent, entourez-vous d’un ou plusieurs témoins qui pourront confirmer votre évaluation de la situation, puis entreprenez de libérer l’animal en souffrance du véhicule, transportez-le à l’ombre et attendez l’arrivée de la police », indique Peta, qui préconise ensuite de rafraîchir l’animal en lui mettant de l’eau à disposition, « et en lui appliquant une serviette humide et froide sur la tête et la poitrine, ou bien en l’immergeant progressivement dans de l’eau tiède ».