Coronavirus : Pourquoi les enfants âgés de 11 ans et plus devront porter un masque à l'école

FACT-CHECKING Collégiens et lycéens devront dorénavant porter un masque. L’Education nationale s’est appuyée sur plusieurs recommandations pour déterminer cet âge pivot

Mathilde Cousin

— 

Des collégiens à Boulogne-Billancourt, le 22 juin.
Des collégiens à Boulogne-Billancourt, le 22 juin. — Jacques Witt/SIPA
  • Collégiens et lycéens devront se présenter masqués pour la rentrée mardi 1er septembre. Une obligation étendue jusqu’à la cour de récréation, a précisé ce jeudi le ministre de l’Education nationale.
  • Pourquoi le ministère a-t-il retenu l’âge de onze ans, correspondant à l’entrée en 6e, pour cette obligation ?
  • 20 Minutes fait le point sur les recommandations officielles et celles des pédiatres.

Collégiens et lycéens feront leur rentrée masqués, mardi 1er septembre, à la différence des élèves du primaire et de maternelle. A partir de 11 ans, les élèves devront porter un masque dans les espaces clos. Cette obligation s’étend également à la cour de récréation, a précisé ce jeudi Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale.

Pourquoi le gouvernement a-t-il choisi de cet âge de 11 ans, correspondant à l’entrée en sixième ? Dans son protocole sanitaire, l’Education nationale explique s’être appuyée sur les recommandations qu' avait émises le 7 juillet le Haut conseil de la santé publique. Celui-ci conseillait alors de rendre obligatoire le port du masque en milieu scolaire pour les jeunes à partir de 11 ans, dès lorsque ceux-ci sont dans un milieu clos ou dans un rassemblement ou regroupement.

« Comprendre la raison du port du masque »

La Société française de pédiatrie recommande elle aussi le port du masque à partir de l’entrée en 6e, parmi d’autres mesures comme l’éducation des moins de 6 ans au lavage régulier des mains. Toutefois, elle précise que son port « peut être allégé dans les classes où la distanciation physique est possible ».

« Onze ans, c’est un âge auquel les enfants sont en mesure de comprendre la raison pour laquelle on porte le masque et la façon de le faire », développe le professeur Christophe Delacourt, président de la société française de pédiatrie, auprès de 20 Minutes. Pour les plus jeunes, le pédiatre souligne qu'« il est un peu illusoire de penser qu’un jeune enfant va porter un masque et le faire bien ». Il rappelle qu’il y a « très peu de transmissions d’enfant à enfant chez les jeunes enfants ».

L’OMS recommande le port du masque à partir de douze ans

L’OMS, quant à elle, conseille depuis le 21 août le port du masque pour les enfants à partir de 12 ans. L’organisation internationale estime que les adolescents et préadolescents « devraient porter un masque dans les mêmes conditions que les adultes ».

Pour les plus jeunes, entre 6 et 11 ans, l’OMS ne tranche pas : elle recommande que la décision de porter ou non un masque soit prise en fonction de plusieurs facteurs, tels que « la capacité de l’enfant à utiliser un masque correctement en toute sécurité ». L’organisation déconseille le port du masque pour les plus petits, âgés de 5 ans et moins.

Quid des enfants souffrant de pathologies ou d'un handicap ? L’OMS déconseille le port du masque, à l’exception des enfants souffrant de maladies sous-jacentes comme la mucoviscidose ou le cancer, et conseille une évaluation « au cas par cas ». C’est la position adoptée par l’Education nationale, qui précise que c’est « l’avis du médecin référent » de l’élève qui déterminera du port, ou non, du masque.