Coronavirus au Cap d’Agde : Dix-sept établissements du village naturiste fermés

EPIDEMIE La très forte circulation du coronavirus à l’intérieur du village naturiste a poussé le préfet à y fermer de nombreux établissements

Jérôme Diesnis

— 

Un centre de dépistage du coronavirus à Laval, en Mayenne.
Un centre de dépistage du coronavirus à Laval, en Mayenne. — Mathieu Pattier/SIPA

Dix-sept établissements du village naturiste du Cap d’Agde ont été fermés sur décision du préfet de l’Hérault. Ces mesures, prises pour une durée de quinze jours, font suite à la propagation importante du coronavirus dans la cité phocéenne et plus particulièrement dans le village naturiste. 30 % des personnes testées se sont révélées positives au Covid-19.

C’est après avoir été alertées par le nombre important de tests positifs pratiqué sur les touristes de retour d’Agde, que les autorités ont procédé à une vague de dépistage. Près d’un millier d’échantillons ont depuis été prélevés. Les résultats sont connus pour deux tiers de ces analyses.

Massive campagne de dépistage

Le préfet de l'Hérault « demande à tous les résidents du village naturiste du Cap d’Agde de se faire dépister avant de partir pour rejoindre leur lieu de résidence. » Il enjoint « tous ceux qui souhaitent s’y rendre de différer leur déplacement ».

Des opérations de prévention et de dépistage sont organisées sur place afin de proposer aux vacanciers et aux habitants de bénéficier de tests de dépistage gratuits et sans prescription médicale.