Coronavirus à Bordeaux : L’Austra, premier bar fermé pour non-respect des règles sanitaires

SANTE La préfecture a prononcé une fermeture administrative de 15 jours pour cet établissement situé sur les quais

Clément Carpentier

— 

La préfecture de la Gironde a prononcé une fermeture administrative de 15 jours contre le bar l'Austra.
La préfecture de la Gironde a prononcé une fermeture administrative de 15 jours contre le bar l'Austra. — Clément Carpentier / 20 Minutes
  • Pour la première fois, un établissement bordelais subit une fermeture administrative pour non-respect des règles sanitaires.
  • L’Austra pourrait voir cette sanction prolongée si son patron ne se met pas en conformité.
  • La préfecture multiplie les contrôles depuis le déconfinement et pourrait annoncer d’autres fermetures dans les prochaines semaines.

« Fermeture imprévue », voilà le message que l’on peut lire sur la devanture du restaurant-bar L’Austra, au hangar 19, quai de Bacalan à Bordeaux. Depuis jeudi 20 août, cet établissement branché affiche portes closes. Pourquoi ? La préfecture de la Gironde a prononcé sa fermeture administrative pour une durée de 15 jours pour non-respect des règles sanitaires.

C’est la première fois qu’un établissement est fermé pour cette raison à Bordeaux depuis le début de l’épidémie de coronavirus. « Il y en a eu un autre à Marseille. Nous sommes les deuxièmes (en France). La décision a été prise en dix jours. J’ai été convoqué au commissariat, j’avais cinq jours pour contester et apporter ma version », explique Eric Malet, son patron, auprès de Sud-Ouest.

Une sanction bientôt prolongée ?

Selon les informations de 20 Minutes, L’Austra a subi un ou plusieurs contrôles entre juin et juillet avant de recevoir une mise en demeure de la part des autorités dans un premier temps. Mais lors de nouveaux contrôles, courant août, les services de la préfecture ont relevé les mêmes manquements.

La préfecture de la Gironde a prononcé une fermeture administrative de 15 jours contre le bar l'Austra.
La préfecture de la Gironde a prononcé une fermeture administrative de 15 jours contre le bar l'Austra. - Clément Carpentier / 20 Minutes

Pour se défendre, Eric Malet affirme avoir présenté les factures de commandes de masques et de gel hydroalcoolique. « Ils sont venus nous contrôler à 1 h, quand tout le monde danse, et pas à 22 ou 23 h. Au début de la soirée, les gens sont assis et boivent à leur table. Vers minuit, les gens ont un peu bu et ont envie de bouger, de danser. On ne va pas les empêcher de faire la fête », ajoute-t-il.

Pour l’instant, la réouverture de l’établissement est prévue le 4 septembre. Mais avant ça, son patron va de nouveau être entendu et, s’il ne se met pas en conformité des règles sanitaires, la fermeture administrative pourrait être prolongée jusqu’à fin octobre. « Il y a des contrôles réguliers. Des mesures similaires seront prises en cas de non-respect de la réglementation », rappelle de son côté la préfecture de la Gironde.