Coronavirus à Lyon : Ce qu’il faut savoir pour éviter d’être verbalisé pour non-port du masque

SANTE Après deux jours de prévention, l'heure est désormais à la verbalisation à Lyon, où le masque est obligatoire dans la rue depuis samedi dans différents secteurs

Elisa Frisullo
— 
Illustration du port du masque sur un marché, ici à Lyon sur les quais de la Saône. KONRAD K./SIPA
Illustration du port du masque sur un marché, ici à Lyon sur les quais de la Saône. KONRAD K./SIPA — KONRAD K./SIPA
  • Le masque est imposé dans la rue à Lyon dans plusieurs quartiers très fréquentés pour limiter les contaminations au coronavirus.
  • En cas de non-respect de cette mesure, imposée dès l’âge de 11 ans, les contrevenants s’exposent dès ce lundi à une forte amende.

Des panneaux d’informations ont beau avoir été installés aux entrées des secteurs concernés, la mesure, en vigueur depuis samedi, ne semble pas encore connue de tous. A Lyon, où le port du masque est imposé dans plusieurs quartiers et rues très fréquentés, nombre de passants se déplacent toujours ce lundi sans aucune protection sur le visage. Pour vous permettre d’y voir plus clair dans les règles décidées pour limiter la propagation du Covid et échapper aux amendes qui doivent commencer à tomber en ce début de semaine, 20 Minutes fait le point.

Une situation sanitaire à surveiller

A l’instar de plusieurs autres départements, le Rhône voit le taux d’incidence du virus progresser ces dernières semaines. Selon les données de Santé Publique France, le département a dépassé, au cours de la dernière semaine, le seuil d’alerte, en franchissant le cap des 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants observés en sept jours. Mais dans les hôpitaux, la situation reste calme. Ce dimanche, 76 personnes étaient hospitalisées pour Covid dans le Rhône, soit un patient de plus que vendredi (contre 127 le 23 juillet). Et huit personnes sont actuellement prises en charge en réanimation. Un chiffre stable par rapport à il y a un mois.

Le masque obligatoire dans certaines rues en journée et en soirée

Depuis samedi et jusqu’au 15 septembre inclus, il est obligatoire d’avoir un masque pour se déplacer à Lyon entre 10 heures et 23 heures dans la rue en Presqu’Ile, dans le Vieux-Lyon, à la Part-Dieu et dans plusieurs rues du quartier de la Guillotière (plan ci-dessous), dans le cadre d’un arrêté préfectoral destiné à limiter la propagation du virus. Le soir, de 18 heures à 2 heures du matin, cette mesure est imposée dans les lieux fortement fréquentés, comme les rives de Saône, les berges du Rhône et le bas des Pentes de la Croix-Rousse.

Des mesures renforcées sur la voie publique

Dans tout le département, il est également imposé par la préfecture de porter le masque sur les marchés, lors des brocantes ou les fêtes foraines organisés en plein air jusqu’au 15 septembre inclus. Une mesure également mise en place pour tout rassemblement sur la voie publique supérieur à dix personnes.

Un large public concerné

Seuls les enfants de moins de 11 ans n’ont pas à porter de masque dans les secteurs où l’obligation est en vigueur. Pour tous les autres, piétons, cyclistes, joggeurs ou encore les utilisateurs de trottinettes, le masque est imposé dès l’entrée dans la zone. Sur les terrasses des cafés et restaurants, il en va de même jusqu’à ce que vous soyez installés à votre table.

En cas de non-respect de cette mesure, les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros, rappellent les autorités. Après deux jours de prévention, les forces de l’ordre ont reçu pour consigne de verbaliser à compter de ce lundi.