Allocation de rentrée scolaire : Oui, les familles bénéficiaires l'utilisent bien pour des achats de fournitures

FAKE OFF Cette aide est depuis de nombreuses années soupçonnée de financer des achats qui ne sont pas liés à l’éducation des enfants. Deux enquêtes de la CAF montrent le contraire

Mathilde Cousin

— 

Allocation de rentrée scolaire : Oui, les familles bénéficiaires l'utilisent bien pour couvrir les dépenses scolaires — 20 Minutes
  • L’allocation de rentrée scolaire sert-elle vraiment à financer des achats de fournitures et vêtements indispensables à la rentrée ?
  • Deux enquêtes de la CAF montrent que l’essentiel des achats est bien consacré aux dépenses de rentrée.

Chaque été, la même polémique se repète et le doute est jeté sur les familles bénéficiaires. L'allocation de rentrée scolaire est-elle véritablement utilisée pour couvrir l'achat de fournitures et autre dépense engendrée par une nouvelle année en classe ?

En février, des députés Les Républicains avaient déjà déposé une proposition de loi pour modifier les modalités de versement de cette allocation, touchée par trois millions de foyers cette année.

L'idée n'est pas récente : en 2008, un député UMP proposait l'instauration de « chèques achats rentrée scolaire ». L'idée avait été rejetée par Nadine Morano en 2010, alors secrétaire d'Etat à la famille.

Des enquêtes réalisées par la CAF

Pourtant, les deux enquêtes les plus récentes réalisées par la CAF (voir encadré), en 2002 et 2013, montrent que les familles consacrent l'essentiel du montant aux dépenses scolaires. 

L'enquête de 2013 montre également que 60 % des bénéficiaires rejettent l'idée de toucher cette aide sous forme de bons d'achat.

L’enquête de 2013 a été réalisée par téléphone auprès d’un échantillon de 2.009 bénéficiaires de l’ARS et auprès de 308 non-bénéficiaires aux revenus proches du plafond.

L’enquête de 2002 a été réalisée par questionnaire auprès de 25.000 allocataires de dix CAF. 10.197 questionnaires ont pu être exploités.