Coronavirus en Guadeloupe : A peine arrivé, le nouveau préfet contaminé

COVID-19 Alexandre Rochatte, qui a pris ses fonctions le 10 août, a annoncé jeudi sa contamination au Covid-19

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration coronavirus en Guadeloupe
Illustration coronavirus en Guadeloupe — Cedrick Isham CALVADOS / AFP

Fraîchement arrivé sur l’île en tant que préfet de région de Guadeloupe, Alexandre Rochatte, qui a pris ses fonctions le 10 août, a annoncé jeudi sa contamination au Covid-19.

« En application du protocole, le 18 août le préfet a procédé à un test PCR, une semaine après son arrivée sur le territoire. Le résultat de ce test s’est révélé positif le 19 août après-midi », indique la préfecture dans un communiqué. Le test qu’il avait réalisé 72 heures avant son départ de métropole était « négatif », décrit le communiqué.

Alexandre Rochatte s’est « immédiatement mis en isolement » pour sept jours

Alexandre Rochatte s’est donc « immédiatement mis en isolement », pour sept jours. L’isolement ne « sera levé qu’en cas de nouveau test PCR négatif ». « Ne présentant pas de symptômes à ce jour, le préfet peut continuer à exercer ses fonctions tout en restant en isolement durant cette période », indique également le communiqué.

La cellule Riposte de l’ARS Guadeloupe « a engagé la recherche de cas contacts » pour qu’ils réalisent un test PCR à leur tour. Depuis son arrivée, le préfet de région a effectué de nombreuses visites officielles, et participé à de nombreuses réunions réunissant l’ensemble des autorités régionales.

Quelque 510 cas de contamination depuis le début de l’épidémie en mars

Au dernier comptage lundi, la Guadeloupe comptabilisait 510 cas de contamination depuis le début de l’épidémie en mars (+ 61, par rapport au 15 août), et 15 décès (+ 1). Les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy) comptent de leur côté 137 cas et dont six décès.

Alexandre Rochatte remplace en Guadeloupe Philippe Gustin, devenu le directeur de cabinet du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu.