Paris : Trente-six interpellations après les manifestations pour fêter la victoire du PSG

LIESSE Les forces de l’ordre étaient déployées en masse sur les Champs-Elysées et autour du Parc des Princes

20 Minutes avec AFP
— 
Une voiture de police et des véhicules de CRS, le 1er avril 2019, à Paris (12e).
Une voiture de police et des véhicules de CRS, le 1er avril 2019, à Paris (12e). — Clément Follain / 20 Minutes

La police a interpellé dans la nuit de mardi à mercredi 36 personnes en marge des manifestations de liesse qui ont suivi la victoire du Paris Saint-Germain en demi-finale de ligue des Champions de football, a indiqué la préfecture de police.

Les forces de l’ordre, déployées en masse sur les Champs-Elysées et autour du Parc des Princes sont intervenues pour « des jets de projectiles divers, des faits de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, outrage et rébellion, et des vols et recels de vols », selon la préfecture de police.

Dans un tweet, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a assuré que « le parquet de Paris traduira devant la juridiction les auteurs [des] exactions » sur les Champs-Elysées.


Défilés en voitures, scooters et trottinettes

Souvent très jeunes, les fans ont défilé en voitures, scooters ou trottinettes sur l’avenue des Champs-Elysées dans une ambiance plutôt bon enfant malgré quelques échauffourées avec les forces de l’ordre. La plupart n’étaient pas masqués.

Du côté du Parc des Princes, où se sont retrouvés pour faire la fête quelques milliers de supporters, surtout des fidèles des tribunes et « ultras », fumigènes pétards et chants de victoire ont retenti également pendant près d’une heure.

Le club parisien s’est qualifié pour la première finale de Ligue des champions de son histoire, après sa victoire contre Leipzig (3-0) mardi à Lisbonne. La finale aura lieu à Lisbonne dimanche.