Gironde: Un sexagénaire tue son ex-compagne et se suicide

FAITS DIVERS L’auteur présumé des faits n’acceptait pas la séparation avec son ex-compagne

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule de police nationale (illustration).
Un véhicule de police nationale (illustration). — F.Brenon/20Minutes

Un sexagénaire a tué son ex-compagne, dont il était séparé depuis deux mois, avant de retourner l’arme contre lui et se donner la mort, samedi soir à Ayguemortes-les-Graves en Gironde, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Le retraité de 62 ans, qui n’acceptait pas la séparation, a fait feu samedi peu après 20 heures avec un fusil sur son ex-compagne, une aide-soignante de 59 ans, qui avait quitté le domicile conjugal en juin mais y était repassée samedi, a précisé le parquet de Bordeaux, confirmant une information du site Sudouest.fr.

Une enquête ouverte pour homicide volontaire

Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire, et certains éléments pourraient suggérer une préméditation, selon la même source.

La victime était mère de trois grandes filles.

Ce drame porte à au moins 45 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP, et à 61 selon un décompte du collectif Féminicide par compagnon ou ex. En 2019, l’AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.