Coronavirus : Les Français craignent plus la crise sanitaire que la crise économique

SONDAGE Le risque sur la santé représente 53 % des inquiétudes contre 29 % pour les conséquences de la pandémie sur l’économie et notamment l’emploi

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron et Jean Castex à Paris le 14 juillet 2020.
Emmanuel Macron et Jean Castex à Paris le 14 juillet 2020. — Jacques Witt/SIPA

C’est un sondage qui semble conforter l’exécutif dans son choix d’avoir décidé le confinement du 17 mars au 11 mai. Selon l’Ifop, les Français se montrent bien plus inquiets du risque sanitaire lié au coronavirus  que du risque économique engendré par la propagation de la maladie.

Confiance dans le gouvernement pour aider les entreprises

Ils sont par ailleurs toujours 52 % à faire confiance au gouvernement pour « aider les entreprises en difficulté en raison du coronavirus », et 41 % à lui faire confiance pour « faire face efficacement » au virus, selon ce sondage* réalisé du 13 au 14 août et publié dans Le Journal du Dimanche. Ils étaient respectivement 52 % et 42 % lors de la dernière enquête réalisée fin mai.

Interrogés sur « ce qui les inquiète le plus », les Français placent en tête « le risque sanitaire sur (leur) santé et celle de (leurs) proches » (53 %), devant « le risque économique et notamment les conséquences sur l’emploi » pour eux et leurs proches (29 %), puis « le risque pour les libertés publiques avec les obligations pour lutter contre l’épidémie (port du masque obligatoire, restriction de l’accès à certains lieux) », à 18 %. Les sondés sont toutefois 87 % à se dire inquiets des conséquences économiques de la crise du coronavirus, 73 % le sont pour eux et leur famille (27 % pas inquiets).

* Le sondage a été réalisé par questionnaire en ligne du 13 au 14 août 2020, auprès d’un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population âgée d’au moins 18 ans, selon la méthode des quotas.