Coronavirus : Dijon impose à son tour le masque dans son centre-ville

COVID-19 Le masque deviendra obligatoire dès 11 ans, à compter de samedi et jusqu’au 15 septembre

20 Minutes avec AFP

— 

Les zones concernées sont le centre ville piétonnier de Dijon, ainsi que les marchés des communes de la même ville et de sa banlieue
Les zones concernées sont le centre ville piétonnier de Dijon, ainsi que les marchés des communes de la même ville et de sa banlieue — JEFF PACHOUD / AFP

Après Angers, Clermont-Ferrand, ou Toulouse, le port du masque est désormais obligatoire dans le centre piétonnier de Dijon, ainsi que dans les marchés alentour.

Pointant du doigt une « accélération de la circulation virale dans les zones à forte affluence de population », la préfecture de Côte d'Or indique dans un communiqué que, « compte tenu de l’évolution sanitaire, de la densité des flux sur certains sites ainsi que de l’absence de respect des mesures barrières qui y est observée », le masque deviendra obligatoire dès 11 ans, à compter de samedi et jusqu’au 15 septembre.

135 euros d’amende

Les zones concernées sont le centre-ville piétonnier de Dijon, ainsi que les marchés des communes de la même ville et de sa banlieue. Est également touché le centre historique de Semur-en-Auxois, ville touristique située non loin de la capitale des Ducs de Bourgogne. Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

Classée en zone « rouge » lors du pic de l’épidémie de Covid-19, la Bourgogne-Franche-Comté était repassée en vert à l’issue du déconfinement mais une nette accélération des cas de Covid-19 a été récemment observée.

Sur la dernière période de 7 jours, 166 tests se sont avérés positifs, sur un peu plus de 18.500. Il s’agit du nombre « le plus élevé » enregistré depuis la sortie du confinement en Bourgogne-Franche-Comté, a indiqué l’Agence régionale de santé dans son dernier bulletin du 7 août.