Tarn : Largué au mauvais endroit, un régiment de parachutistes se retrouve « perché » dans un bois

OUPS Pour les hommes du 17e Régiment du génie parachutiste de Montauban, un banal entraînement dans le Tarn, a viré à l’opération de secours

H.M.

— 

Un parachutiste de l'armée française. Illustration.
Un parachutiste de l'armée française. Illustration. — Ugo Amez - Sipa

L’épisode ne s’est soldé que par quelques égratignures mais trois militaires, perchés dans les arbres à 25 mètres de haut, ont tout de même dû être hélitreuillés par les pompiers. La Dépêche du Midi relate dans son édition du jour la mésaventure vécue jeudi après-midi par les hommes du 17e Régiment du génie parachutiste (RPG) de Montauban.

Ils devaient effectuer une banale mission d’entraînement sur le terrain militaire du Causse, entre Castres et Mazamet, dans le Tarn. Mais une trentaine d’entre eux a été victime d’une erreur de largage. Elle les a conduits à atterrir dans une zone très boisée et difficile d’accès en lisière du site.

Une enquête en interne

Si la plupart des paras ont pu descendre seuls de leur arbre, appliquant les procédures apprises, l’incident a mobilisé un gros déploiement de secours et notamment les pompiers spécialisés du Groupement de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (Grimp) venus de Toulouse.

Selon le quotidien régional, le régiment de Montauban va mener une enquête interne pour identifier les causes de cette séance d’accrobranches improvisée.