Coronavirus à Grenoble : Le port du masque sur les marchés de plein air devient obligatoire dès mercredi

EPIDEMIE Cet arrêté restera en vigueur jusqu’au 30 septembre inclus

20 Minutes avec AFP

— 

Une femme porte un masque à Grenoble pour aller faire ses courses.
Une femme porte un masque à Grenoble pour aller faire ses courses. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Sur demande du maire, le masque s’impose en extérieur à Grenoble. Le port du masque sera obligatoire sur l’ensemble des marchés de plein air à partir de mercredi, « compte-tenu de l’évolution de la situation sanitaire et de l’affluence dans certains lieux publics », a indiqué ce mardi la préfecture de l’Isère.

Cet arrêté restera en vigueur jusqu’au 30 septembre inclus.

« Une réelle utilité » pour Eric Piolle

Le préfet a pris un arrêté mardi, « à la demande du maire » écologiste Eric Piolle, pour « prescrire […] le port du masque sur les marchés en plein air, les brocantes et les vide-greniers situés dans la ville de Grenoble, pour toute personne à partir de l’âge de onze ans », selon un communiqué.

Il « fera l’objet d’une évaluation régulière et pourra être adapté dans les semaines à venir selon l’évolution de la situation sanitaire locale et de situations de promiscuité constatées au sein des différents espaces publics de Grenoble », a précisé la ville dans un communiqué. « En cette période estivale, Grenoble n’est pas confrontée aux mêmes enjeux que Paris ou la côte méditerranéenne. Nous prenons donc des mesures préventives et surtout progressives. Les marchés de plein air, fort fréquentés, sont des lieux où le port du masque a dès aujourd’hui une réelle utilité », a commenté Éric Piolle.