Canicule : Les conseils pour protéger votre chat du coup de chaleur

CHA(T)LEUR La journée internationale du chat, célébrée le 8 août, rime cette année avec canicule

Romarik Le Dourneuf

— 

Si les chats résistent mieux à la chaleur que les chiens, ils n'en sont pas pour autant invulnérables
Si les chats résistent mieux à la chaleur que les chiens, ils n'en sont pas pour autant invulnérables — Pixabay
  • La journée internationale du chat est célébrée tous les 8 août. Cette année, elle coïncide avec un épisode de canicule auquel les animaux sont particulièrement sensibles.
  • De l'ombre, de l'eau à disposition, mais pas de douche ni de tonte... 20 Minutes fait le point sur les recommandations pour protéger votre chat du coup de chaleur.
  • Ces conseils s'appliquent aussi aux autres animaux de compagnies.

Vénéré comme un Dieu dans l’Egypte antique, associé à la sorcellerie durant le Moyen Âge et sauveur de la population face à la peste noire pour ses compétences de dératiseur, il a souvent généré nombre de mythes et légendes. Mais le  chat, c’est aussi cette petite boule de poils qui vient se blottir sur les genoux, le soir devant la télévision. Ce samedi 8 août est la journée internationale du chat, date qui coïncide, cette année, avec l’une des plus chaudes journées de l’année. Et si ces félins sont originaires d’ Afrique du Nord, ils n’en sont pas pour autant invulnérables face à la  canicule. 20 Minutes vous donne quelques conseils pour leur éviter un coup de chaleur.

De l’ombre et du frais

Comme les êtres humains, les chats peuvent souffrir de l’air chaud dans la maison, aussi faut-il veiller à tirer les stores, les volets ou les rideaux pour protéger la pièce du soleil. Etienne Andrieu de Lapierre, vétérinaire à Paris explique : « Si on peut être tenté d’ouvrir en grand les fenêtres pour laisser circuler l’air, mieux vaut tout fermer pour éviter de laisser entrer l’air chaud, à l’exception d’une petite ouverture qui permet un renouvellement de l’air. » Un ventilateur peut aussi soulager aussi la petite bête. Et, s’il fallait encore le préciser, la Société de protection des animaux (SPA) rappelle qu’il ne faut jamais laisser un animal dans une voiture, même avec une fenêtre entrouverte.

De l’eau fraîche et de la nourriture hydratante

Pour éviter le coup de chaleur, le chat doit, lui aussi, rester bien hydraté. Pour cela, il est important de mettre à sa disposition de l’eau dans plusieurs endroits de l’habitation ou de la pièce et s’assurer qu’elle ne soit pas susceptible de s’évaporer trop vite. La changer régulièrement permet de la garder fraîche. Si ce n’est pas possible, Etienne Andrieu de Lapierre suggère de « placer un bloc de glace sous la coupelle pour la maintenir fraîche. »

Votre chat peut aussi s’hydrater avec sa nourriture, d’où la nécessité de lui proposer des légumes cuits, comme des haricots verts, ou des pâtées plutôt que des croquettes en cette période. Pour les cordons bleus, Etienne Andrieu de Lapierre a une solution : « Il est possible de faire des cubes de gelée avec un bouillon de poisson. Le chat viendra directement s’hydrater. C’est idéal pour le trajet en voiture, par exemple. »

Ne pas raser le pelage, mais le brosser

Le pelage du chat peut sembler chaud et certains pourraient penser l’aider en le tondant. Mauvaise idée ! Les poils lui servent justement de protection contre la chaleur. Seuls quelques races aux poils très longs peuvent se les voir raccourcir, mais pas à moins d'un centimètre. Une tonte à ras l’exposerait davantage aux coups de soleil. En revanche, il est conseillé de le brosser régulièrement pour enlever tout excédent de poils. Pour cela, Etienne Andrieu de Lapierre conseille une brosse « Furminator » qui enlève une partie du sous-poil. Elle conserve le pelage en le désépaississant.

Pas de douche, plutôt une toilette de chat

Hormis quelques spécimens (très mignons) qui se baignent sur quelques stories Instagram, les chats sont plutôt rétifs au bain ou à la douche. Une douche froide ou glacée pourrait même provoquer un choc thermique. Il est préférable d’humidifier son pelage avec de l’eau tiède à l’aide d’un gant ou d’une serviette humide. « Cela l’aidera à réguler sa température », explique Etienne Andrieu de Lapierre.

De l’eau pour ses coussinets

Comme son copain le chien, le chat a des coussinets sensibles qui lui permettent de sentir son environnement. Ces coussinets sont aussi très sensibles à la chaleur. Il est donc possible de les humidifier pour l’aider à se rafraîchir, surtout quand il revient de l’extérieur.

Les signes à scruter

Lorsque votre compagnon à quatre pattes présente les symptômes tels qu’une faiblesse générale, des tremblements, un rythme cardiaque très rapide, de l’anxiété, une respiration anormalement forte, de la diarrhée ou des vomissements, il faut l’emmener d’urgence chez le vétérinaire ! La SPA rappelle qu’il faut être particulièrement attentif aux animaux brachycéphales, c’est-à-dire au museau très court. Ceux-ci sont sujets à des problèmes respiratoires. Tous ces signes de coup de chaleur peuvent entraîner un coma… voire la mort du félin. Etienne Andrieu de Lapierre alerte les propriétaires de chat : « Cela peut aller très vite. Il faut réagir dès les premiers signes. »