Pologne : Des « zones sans idéologie LGBT » refusées par un programme de jumelage européen

HOMOPHOBIE Le programme de jumelage et le financement affilié doivent bénéficier à tous sans discrimination et contribuer à « l’amitié et à la compréhension mutuelle »

20 Minutes avec agence

— 

Le drapeau arc-en-ciel. Illustration.
Le drapeau arc-en-ciel. Illustration. — lillen

L’Union européenne (UE) a annoncé ce mardi avoir refusé des subventions à six villes de Pologne qui s’étaient proclamées « zone sans idéologie LGBT ». Ces communes étaient candidates à un programme de jumelage entre communes européennes.

Les municipalités participantes pouvaient recevoir un financement allant jusqu’à 25.000 euros. Le dispositif a été mis en place pour « garantir des relations pacifiques » et « renforcer l’amitié et la compréhension mutuelle », selon les institutions européennes.

De nombreuses « zones » anti-LGBT en Pologne

La Commission européenne estime ne pas avoir reçu des six villes polonaises les « assurances suffisantes que leur projet correspondrait à ces objectifs », a indiqué son porte-parole Adalbert Jahnz, cité par CNN. Le nom des six villes concernées n’a pas été communiqué.

En mars dernier, un rapport de l’Association Internationale Lesbienne, Gay, Bisexuelle, Trans et Intersexe, relayé par l’Observatoire International des Droits de l’Homme, indiquait qu’un tiers des villes polonaises s’identifiait comme « zones sans idéologie LGBT ». Ces communes représentent une surface plus grande que la Hongrie.