Migrants : Le Royaume-Uni appelle la France à sévir contre les traversées de la Manche

COUP DE PRESSION Un millier de migrants auraient traversé le bras de mer franco-anglais lors du seul mois de juillet

G. N. avec AFP

— 

Des migrants près de Calais en janvier 2020 (illustration).
Des migrants près de Calais en janvier 2020 (illustration). — Jeff Gilbert/REX/SIPA

Le gouvernement britannique a appelé samedi la France à durcir ses mesures pour lutter contre les traversées illégales de migrants à bord de petites embarcations, jugeant leur niveau « inacceptable ». Quatre-vingt-seize migrants ont été interceptés par la police aux frontières vendredi, selon les autorités britanniques. La veille, 202 migrants ont réussi à rejoindre les côtes anglaises à bord de 20 embarcations, un record en une seule journée.

Selon un décompte de l’agence de presse britannique Press Associationn (PA), plus de 1.000 migrants ont réussi à franchir le détroit, l’un des plus fréquentés au monde, pour le seul mois de juillet. Au moins 682 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l’aide d’embarcations de fortune ou à la nage depuis le 1er janvier, selon un décompte de l’AFP.

« Les Français doivent prendre des mesures plus fortes »

« Le nombre de traversées à bord de petites embarcations que nous observons en provenance de France est inacceptable », a déclaré samedi le secrétaire d’Etat à l’Immigration Chris Philp, soulignant que des « migrants continuent à arriver à Calais pour faire la traversée ». « Les Français doivent prendre des mesures plus fortes », a ajouté Chris Philp, estimant que des « interceptions en mer et des retours directs de bateaux » doivent être mis en place.

Cette position a été exprimée directement aux Français par la ministre de l’Intérieur Priti Patel, qui a rencontré récemment son homologue Gérald Darmanin pour mettre en œuvre une « cellule franco-britannique de renseignement » afin de lutter contre les passeurs. Côté français, 58 migrants, dont huit enfants et trois personnes souffrant de handicap, ont été secourus vendredi alors qu’ils tentaient la traversée, selon les autorités maritimes locales françaises.