Argent : Le nombre de distributeurs de billets a diminué de 4,1 % en 2019 en France

BANQUE La diminution du nombre de DAB « s’inscrit dans le contexte de l’érosion de l’usage des espèces dans les transactions », indique un rapport de la Banque de France

20 Minutes avec agences

— 

Un distributeur de billets. (illustration)
Un distributeur de billets. (illustration) — RAPHAEL BLOCH/SIPA

La France métropolitaine a connu en 2019 une diminution de 4,1 % du nombre de distributeurs automatiques de billets (Dab). En un an, 2.135 appareils ont ainsi disparu, portant le nombre de machines installées sur le territoire à 50.316, indique un rapport de la Banque de France publié ce jeudi. Le document se veut néanmoins rassurant.

99 % de la population « proche » d’un distributeur

Il évoque ainsi « un niveau de service stable à un haut niveau ». Les auteurs des travaux en veulent pour preuve que « près de 99 % de la population métropolitaine âgée de 15 ans et plus réside soit dans une commune équipée d’au moins un automate, soit dans une commune située à moins de quinze minutes en voiture de la commune équipée la plus proche ».

C’était déjà le cas en 2018. Le rapport explique donc que les DAB retirés se trouvaient principalement dans les zones les plus peuplées. Il met aussi en avant l’existence de « plus de 25.500 points de distribution d’espèces situés dans des commerces » et une hausse annuelle de 10,1 % des points privatifs. Les spécialistes notent par ailleurs « le nombre élevé des dégradations de distributeurs enregistrées en 2019 ».

Les règlements en liquide diminuent au profit de la CB

La diminution du nombre de DAB, qui ne s’élevait en moyenne qu’à 1,8 % par an entre 2015 et 2018, « s’inscrit dans le contexte de l’érosion de l’usage des espèces dans les transactions », analyse la Banque de France. Entre 2012 et 2019, les règlements en liquide ont ainsi chuté de 13,2 % tandis que les paiements par carte bancaire ont fait un bond de 67 % en dix ans.