Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : De plus en plus de clusters identifiés ces derniers jours dans la région

EPIDEMIE L’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine enregistre aussi une hausse du nombre de personnes en réanimation depuis vendredi dernier

Béatrice Colin

— 

Sur une plage de Saint-Jean-de-Luz, le 18 juillet 2020. (Illustration)
Sur une plage de Saint-Jean-de-Luz, le 18 juillet 2020. (Illustration) — Bob Edme/AP/SIPA
  • Avec 13 cas regroupés actifs de Covid-19, la Nouvelle-Aquitaine enregistre une hausse du nombre de clusters au cours des derniers jours.
  • Le nombre de personnes en réanimation est aussi en hausse dans la région.
  • Les autorités sanitaires appellent à la vigilance alors que l’affluence de touristes se fait sentir et à ne pas agir « comme si de rien n’était ».

« Le coronavirus​ nous concerne tous, même en vacances, restons vigilants ! ». C’est le message que veulent faire passer l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine et Santé publique France.

Ces derniers jours, ces autorités sanitaires vont en effet face à une recrudescence des cas groupés dans la région. Elle comptabilise à l’heure actuelle 13 clusters, dont cinq en Gironde. Avec parfois un nombre de cas important de personnes testées positives, comme celui d’un événement privé qui est à l’origine de la contamination de 27 personnes.

« De plus en plus de cas groupés sont identifiés en Nouvelle-Aquitaine par l’Agence régionale de santé et Santé publique France. A l’origine de ces clusters recensés ces dernières semaines : un défaut de vigilance très souvent constaté. Plus inquiétant encore, des comportements délibérément risqués : un retour de voyage en zone “à risque” avec des symptômes et sans contrôle, un événement ou un séjour maintenu malgré un test Covid positif, une soirée sans aucune mesure barrière… Et la chaîne de contamination commence », déplore l’ARS dans un bilan dressé ce mardi.

Campagne de dépistage dans les Landes

Mais au-delà des clusters, il y a aussi des cas isolés, comme ceux testés positifs et sans lien entre eux sur la commune d’Aire-sur-l’Adour, dans les Landes, où une vaste campagne de dépistage va être mise en place à compter de mercredi par la communauté de communes.

Si depuis le 17 juillet le nombre d’hospitalisations a baissé en Nouvelle-Aquitaine, s’établissant à 67 personnes, le nombre de cas graves a, lui, augmenté. Désormais, 16 patients Covid-19 sont désormais en réanimation, soit cinq de plus que vendredi dernier. Depuis le début de l’épidémie, 424 personnes sont décédées du coronavirus dans la région.

« Pour faire bloc contre le virus et ne pas gâcher tous les efforts réalisés lors du confinement, nous devons passer des vacances particulières : respecter les gestes barrières dans tous les endroits collectifs, sur les sites touristiques, au bar de la plage ou du camping, en soirée… Les attitudes “comme si de rien n’était” sont à proscrire cet été pour la sécurité de tous, malgré le besoin d’évasion », conclut l’Agence régionale de santé.