Gironde : Un dirigeable capable de lever jusqu’à 60 tonnes décollera en 2024 de Laruscade

INNOVATION La société Flying Whales et la région Nouvelle-Aquitaine, actionnaire du projet, ont annoncé que la fabrication de ce moyen de transport se ferait à Laruscade

B.C. avec AFP

— 

Le dirigeable de la société Flying Whales va être construit en Gironde.
Le dirigeable de la société Flying Whales va être construit en Gironde. — Flying Whales

D’ici quatre ans, les habitants de Bordeaux pourraient voir surgir dans les airs, venu du nord, un énorme dirigeable aux couleurs de la société Flying Whales. La jeune entreprise française a annoncé ce lundi qu’elle allait s’implanter à Laruscade, au nord de la capitale girondine, pour produire ses dirigeables rigides de transport de charges lourdes pouvant transporter jusqu’à 60 tonnes.

Ce projet, lancé en partenariat avec la région Nouvelle-Aquitaine, actionnaire du projet, prévoit à terme de créer 2 à 300 emplois qualifiés pour fabriquer LCA60T, d’une longueur de 150 m.

La première de ces « Baleines Volantes » sera destinée à l’Office national des forêts (ONF), aussi actionnaire, pour le débardage de bois dans les zones forestières difficiles d’accès.

Premier vol début 2024

« On va consommer 50 fois moins d’énergie pour se déplacer qu’un avion ou hélicoptère, rapporté au même tonnage transporté », a expliqué le président de Flying Whales Sébastien Bougon. Avant d’ajouter que « la machine va charger et décharger en vol stationnaire, au-dessus d’un port ou d’une forêt, par une porte ventrale. Il n’y aura aucune empreinte au sol ».

La construction de l’usine doit débuter l’an prochain et l’ingénierie du projet doit être bouclée d’ici 24 à 36 mois. Le premier dirigeable sera prêt en 2023 pour 18 mois d’essais, avec un premier vol d’ici début 2024, la certification opérationnelle de l’engin devant intervenir pour 2025.