Coronavirus : Une conductrice de bus menacée de mort pour avoir exigé le port du masque

TARN L’agression survient quelques jours seulement après celle ayant mené à la mort d’un chauffeur de bus à Bayonne

J.-L.D.

— 

Le port du masque obligatoire dans les bus
Le port du masque obligatoire dans les bus — ALLILI MOURAD/SIPA

Quelques jours seulement après l’agression d’un chauffeur de bus à Bayonne ayant entraîné son décès, une conductrice de bus a été menacée de mort à Gaillac ( Tarn) pour les mêmes motifs : le refus de porter un masque dans un transport en commun, une mesure pourtant obligatoire.

L’agression verbale a eu lieu le 8 juillet. Alors que la conductrice faisait tranquillement son travail, elle a refusé l’accès de son bus à un homme de 53 ans ne voulant pas porter son masque, rapporte France Bleu. Celui-ci l’aurait alors menacé de mort plusieurs fois avant de s’enfuir.

L’individu a été arrêté le jeudi 16 juillet après que la conductrice est allée porter plainte. Placé en garde à vue, l’homme avait déjà été condamné à trois mois de prison avec sursis pour des faits vols aggravés. Il comparaîtra au tribunal le 31 juillet prochain.