Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : L’ARS alerte sur « une évolution inquiétante » de l’épidémie

CLUSTERS La saison touristique aurait un impact sur la circulation du virus

D.Bd

— 

Bordeaux, 23 juin 2011. - Hopital Pellegrin de Bordeaux.  Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, 23 juin 2011. - Hopital Pellegrin de Bordeaux. Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Application des gestes barrières, tests en cas de symptômes, isolement pour les personnes porteuses du virus : l’ARS de Nouvelle-Aquitaine appelle au respect des consignes pour limiter la diffusion du coronavirus.

Notre dossier coronavirus

« La saison propice aux retrouvailles familiales et aux festivités diverses présente un contexte favorable à une reprise active de la circulation du virus en Nouvelle-Aquitaine, région, de surcroît, très touristique, indique-t-elle dans un communiqué. L’apparition de nouveaux cas groupés [clusters] ces derniers jours démontre qu’il faut se ressaisir et appliquer rigoureusement les mesures barrières. La population doit continuer ses efforts et les établissements, commerces, structures de loisirs ou de tourisme​, organisateurs de festivités et collectivités doivent veiller à faire appliquer les recommandations aux personnes fréquentant leur lieu. »

Onze personnes en réanimation

Dix clusters ont été repérés dans la région. Huit d’entre eux sont nés dans le cadre d’événements privés ou de retrouvailles familiales, dont un à Bordeaux qui concerne 20 personnes. Les deux autres sont dans un Ehpad de La Coquille (Dordogne) et un dans une entreprise des Landes, à Parentis-en-Born, où 17 cas positifs ont été comptabilisés.

Depuis janvier, 5.553 personnes ont été testées positives au coronavirus dans la région, et 423 sont décédées à l’hôpital. Soixante-quatre personnes sont actuellement hospitalisées, dont 11 en soins intensifs. C’est deux de plus que le 10 juillet.