Violences à Nanterre : Un bus et un gymnase incendiés dans la nuit de lundi à mardi

INCENDIE Les deux évènements n’ont fait aucune victime et n’ont donné lieu à aucune interpellation

20 Minutes avec AFP

— 

(Photo d'illustration) A Nanterre, un bus et un gymnase ont été incendiés.
(Photo d'illustration) A Nanterre, un bus et un gymnase ont été incendiés. — Thomas SAMSON / AFP

Un bus de la RATP et un gymnase ont été incendiés et totalement détruits dans la nuit de lundi à mardi à Nanterre, a-t-on appris auprès de la préfecture des Hauts-de-Seine.

Vers 0h30, au cœur de la cité sensible Pablo-Picasso, « un ou plusieurs individus ont fait sortir un chauffeur de son bus avant de mettre le feu au véhicule », a rapporté la même source. La présence de passagers dans le bus quand le chauffeur a été extrait n’est pas établie. Un peu plus tard dans la nuit, vers 2 heures, un gymnase situé dans un autre quartier de la ville a, à son tour, été incendié. Le bâtiment a été entièrement détruit. Le feu aurait pris « à partir de tirs de mortiers d’artifice », selon une source préfectorale.

La mairie de Nanterre avait l’intention de détruire ce gymnase, toujours selon la préfecture des Hauts-de-Seine. Les deux évènements n’ont fait aucune victime et n’ont donné lieu à aucune interpellation.