Espace : L'alignement de l'ensemble des planètes sur un seul axe, un phénomène plausible ?

FAKE OFF Selon les spécialistes, les planètes sont actuellement regroupées dans une même zone de l'espace, mais ne peuvent pas être alignées

Francois Launay

— 

Les planètes du système solaire
Les planètes du système solaire — IAU / AFP
  • Selon une publication virale sur les réseaux sociaux, un phémonène exceptionnel aurait eu lieu dans l'espace le 7 juillet : l'ensemble des planètes alignées sur un même axe.
  • Un tel alignement, souvent représenté dans les livres, n'est pas possible. 
  • En revanche, les planètes sont actuellement regroupées dans une même zone de l'espace.

Dans le jargon astronomique, on appelle ça une parade de planètes complète. Concrètement, il s’agit du moment où les huit planètes du système solaire (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune) se trouvent toutes alignées du même côté du soleil.

D'après plusieurs posts viraux publiés sur Facebook au cours des derniers jours, cet événement s’est déroulé le 7 juillet dernier. Et il ne valait mieux pas le louper, car la prochaine parade complète n’aurait pas lieu avant 2161.

FAKE OFF

Tout d’abord, à quoi correspond une « parade complète » ? Un alignement de l’ensemble des planètes du même côté du soleil peut arriver car elles tournent toutes autour du soleil, mais pas à la même vitesse. Sauf qu’il ne faut pas l’entendre au sens d’une file indienne de sphères situées les unes derrière les autres. « On ne peut pas toutes les voir dans le même plan. C’est comme si vous mettiez le soleil sur une table plate, les planètes ne seraient pas toutes sur cette table. Certaines seraient inclinées au-dessus du plan de la table, et d’autres en dessous », explique Gilles Dawidowicz, secrétaire général de la Société astronomique de France.

Un phénomène astronomique plutôt banal

D’ailleurs, plutôt que de l’alignement décrit dans les posts Facebook, il faudrait plutôt parler de regroupement de planètes. Ce qui n’a rien d’exceptionnel selon Pascal Descamps, de l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides (IMCCE).

« En ce moment, toutes les planètes peuvent être vues en même temps dans le ciel non loin de l’écliptique (plus communément connu sous le nom de zodiaque). Ainsi, si vous regardez le ciel vers 4h du matin, vous trouverez, par ordre d’apparition, de l’est vers l’ouest en passant par le sud : Mercure, Vénus, Uranus, Mars, Neptune, Saturne et Jupiter. », lâche le chercheur.

Mais est-ce vraiment un événement qui n’est visible qu'une fois par siècle ou presque ? « Le fait de dire que la prochaine échéance aura lieu en 2161 est faux. Ce regroupement n’est pas rare et demeure visible dans le ciel de nombreuses semaines. Mais il n’est visible que pour un créneau horaire très précis », poursuit Pascal Descamps.

Si le phénomène existe donc bien, il n’y a pas non plus de quoi sauter au plafond. « C’est comme si vous aviez à un moment donné une série de voitures alignées sur l’autoroute. Sur le plan astronomique, ça ne changera rien », conclut Didier Carlier, président du club astronomique de la région lilloise. En somme, beaucoup de bruit dans l’espace pour pas grand chose ou presque.