Coronavirus : Une deuxième vague envisageable en Europe « à l’automne » pour le Conseil scientifique

COVID-19 Pour le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, « beaucoup d’éléments » font penser à un retour du Covid-19 en Europe dans les prochains mois

N.S. avec AFP

— 

Des touristes au musée du Louvre, à Paris, le 6 juillet 2020.
Des touristes au musée du Louvre, à Paris, le 6 juillet 2020. — Kommersant / Sipa

Deuxième vague de Covid-19 en Europe ou pas ? Jean-François Delfraissy avoue « de très grandes inquiétudes », dans un entretien donné par le président du conseil scientifique à l’AFP. « Il y a un certain nombre de risques qu’il y ait un retour du virus à l’automne. »

« On est extrêmement frappé par ce qui se passe dans l’hémisphère sud en ce moment, qui est en hiver austral, indique-t-il. L’épidémie est en train de flamber, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, en Australie, qui vient de confiner Melbourne alors que ce pays était jusqu’à maintenant extrêmement protégé. »

« Une perte quasi complète des mesures de distanciation »

Pour l’Europe, le médecin spécialiste en immunologie indique que « beaucoup d’éléments font penser qu’il pourrait y avoir un retour du virus pour la fin octobre ou le mois de novembre », même si « ce n’est pas une certitude ».

Jean-François Delfraissy prévient même du « risque d’une reprise, un peu différente, avant la fin de l’été » en France, « si nos concitoyens continuent à s’écarter de ces mesures [barrières]. » Car si « tous les chiffres [actuels] sont bons », « il y a une perte quasi complète des mesures de distanciation, en particulier chez la population jeune. »

Au milieu de ces déclarations pas forcément rassurantes, le président du Conseil scientifique donne quand même quelques motifs d’espoirs, si la fameuse deuxième vague arrive. « Si c’est le cas, on sera évidemment beaucoup plus prêts qu’on ne l’avait été au mois de février. »