C’est l’heure du BIM : Mercato gouvernemental, la Chine critiquée sur Hong Kong et Bolsonaro testé au coronavirus

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Le Premier ministre Jean Castex, à Matignon le 3 juillet 2020.
Le Premier ministre Jean Castex, à Matignon le 3 juillet 2020. — Thomas Samson/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Beaucoup d’anciens et peu de surprises pour le gouvernement Castex

Lundi soir a été dévoilée la composition du gouvernement Castex, avec une équipe de 16 ministres et 14 ministres délégués, et des secrétaires d’Etat qui suivront dans la semaine. Jean Castex s’appuie sur une colonne vertébrale inchangée sur plusieurs portefeuilles stratégiques (Santé, Economie, Education, Affaires étrangères, Armées). Gérald Darmanin, lui, succède à Christophe Castaner à l’Intérieur, tandis que Barbara Pompili s’installe à la Transition écologique. Surprise toutefois : Eric Dupond-Moretti est nommé Garde des Sceaux. 20 Minutes fait le point sur ce mercato gouvernemental alors que va se tenir aujourd’hui le premier Conseil des ministres avec cette nouvelle équipe.

Facebook, Google et Twitter veulent le respect de la liberté à Hong Kong

La loi sur la sécurité à Hong Kong fait réagir autant les gouvernements que les principaux réseaux sociaux. Facebook, Google et Twitter ont ainsi confirmé lundi qu’ils ne répondaient plus aux demandes d’informations sur leurs utilisateurs émanant du gouvernement et des autorités de Hong Kong. L’objectif, selon ces entreprises, est de conserver le respect de la liberté d’expression.

Soupçonné d’avoir le coronavirus, Jair Bolsonaro se soumet à un test

Le président brésilien a annoncé lundi à CNN Brésil qu’il présentait certains symptômes du nouveau coronavirus et qu’il s’était soumis à un test dont les résultats seront connus mardi. Le président qui est très sceptique quant à la pandémie de Covid-19 a précisé qu’il avait notamment 38°de fièvre, et qu’une radiographie des poumons avait été faite à l’hôpital des forces armées. La question est de savoir si le résultat du test va le faire changer d’avis sur la maladie qui touche actuellement 1,6 million de personnes dans son pays.