C’est l’heure du BIM : Jour J pour le nouveau gouvernement, Castex aux côtés des policiers et reprise économique

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Le Premier ministre Jean Castex à Matignon le 3 juillet 2020.
Le Premier ministre Jean Castex à Matignon le 3 juillet 2020. — Michel Euler/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le nouveau gouvernement annoncé ce lundi 

Aller vite pour se remettre au travail : c’est le message que veut faire passer l’exécutif depuis la nomination de Jean Castex comme Premier ministre. Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand sur France 3 a donc assuré que la composition du gouvernement serait « probablement » connue lundi matin. Une information confirmée ensuite par la présidence. Il devrait comprendre « une vingtaine de ministres et de ministres délégués », a précisé l’Elysée dimanche. Le chef du gouvernement y a aussi été de sa déclaration pour assurer les Français du calendrier. Dans Le Journal du dimanche, il a affirmé mettre « les bouchées doubles » avec le président Emmanuel Macron pour former son équipe.

Jean Castex affiche son soutien aux policiers à La Courneuve

Par une visite surprise dimanche soir, le nouveau Premier ministre a voulu montrer son soutien aux forces de l’ordre. Jean Castex s’est rendu dans un commissariat de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis. En rencontrant les policiers, il a voulu faire passer un message clair : « la sécurité publique » sera un dossier important sur lequel planchera son gouvernement.

La reprise économique en France se passe « un peu mieux » que prévu

Le coronavirus ne fera peut-être pas autant de dégâts que prévus sur l’économie française. « Je ne dis pas du tout que nous sommes sortis d’affaire, c’est une crise très grave, a indiqué dimanche sur LCI le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau. En plus, ses effets sur l'emploi sont décalés dans le temps, donc ils sont à venir, mais la reprise se passe au moins aussi bien que nous l’avions prévu, et même un peu mieux ». Après avoir anticipé initialement une remontée de la croissance à « -12 % fin juin », le gouverneur a estimé dimanche que « ce sera mieux que cela ».