L’hôtellerie française se veut solidaire et lance la plateforme « Sauve ton hôtel »

INITIATIVE Le site de réservation encourage ses utilisateurs à éviter les commissions des plateformes internationales et à privilégier « un tourisme plus responsable et local »

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de la façade d'un hôtel.
Illustration de la façade d'un hôtel. — Gile Michel / SIPA

Un collectif d’hôteliers a lancé il y a trois semaines le site « Sauve ton hôtel » afin de permettre aux Français de réserver des nuitées dans leurs établissements sans passer par les grandes plateformes internationales. Booking, Expedia et leurs concurrents prélèvent en effet aux sommes versées par les clients des commissions allant de 15 à 25 %, explique BFM TV. Malgré les difficultés rencontrées par les professionnels après plusieurs mois de fermeture et la crise sanitaire liée au coronavirus, les géants n’ont pas épargné le secteur.

Le directeur général du groupe Machefert, à l’origine de la démarche, estime que la profession a reçu « un coup de poignard dans le dos ». Kevin Machefert regrette par exemple que les plateformes de réservation aient « exigé des hôteliers des remboursements » alors que des avoirs étaient envisageables. Pour encourager les vacanciers à utiliser cette nouvelle plateforme, les établissements participants proposent des avantages à celles et ceux qui réservent sans passer par un intermédiaire.

350 hôtels sont disponibles

Remises, chambre de catégorie supérieure à celle réservée, activités ou repas offerts sont ainsi disponibles dans les 350 hôtels déjà présents sur le portail. Quelque 1.000 établissements supplémentaires sont en cours d’inscription. « Sauve ton hôtel » est aussi conçu pour mettre en avant un certain type de séjour. « Cette opération a pour but de promouvoir un tourisme plus responsable et local », affirment les responsables du programme ponctuel qui pourrait, à terme, devenir permanent.

« Nous privilégions une réponse plus pacifique et moins martiale », détaille Kevin Machefert qui prône pour son secteur la mise en place d’un « circuit court ». Sauve ton hôtel « affiche un moteur de recherche prenant en compte les souhaits en matière de localisation, type d’hébergement, standing et activités disponibles ». Les utilisateurs reçoivent des informations sur les mesures sanitaires mises en place par les établissements proposés.