Déconfinement : Les ventes de vélo ont plus que doublé

BONDISSEMENT Confinement et aides gouvernementales ont stimulé le marché du vélo, mais le secteur peine à répondre à cette forte demande

20 Minutes avec agence

— 

Un vélo. Illustration.
Un vélo. Illustration. — Free-Photos / Pixabay

Les ventes de vélos explosent depuis la fin du confinement. Entre le 12 mai et le 12 juin, elles ont été en hausse de 117 % par rapport à l’année 2019, à la même période, selon des chiffres de l’Union Sport et Cycle rapportés par BFMTV. Le déconfinement a agi comme un stimulant car sur la première semaine, elles ont décollé de 134 %.

Le printemps est une période propice à l’achat de vélo, mais la crise sanitaire a accentué ce phénomène. Le plan vélo du gouvernement, qui prévoit des aides à l’achat pour les vélos à assistance électrique, a également donné un coup de fouet au marché.

La filière peine à fournir

Les assureurs profitent également de cette situation. Les demandes de contrats pour assurer des deux-roues ont augmenté. En mai, le site de Cyclassur a pu compter sur 73 % de souscriptions supplémentaires en Ile-de-France. La filière vélo se porte bien, mais peine à fournir la demande, comme le montre un reportage des Echos dans la région nantaise.

La Manufacture Française du Cycle (MFC), la plus grosse usine de France située à Machecoul, en Loire-Atlantique, fonctionne à plein régime pour supporter « les expéditions, trois à quatre fois supérieures à la normale » indique son directeur général. Mais la production sera limitée par la disponibilité des pièces détachées qui viennent d’Asie, s’inquiète le responsable qui constate que l’engouement pour le vélo est planétaire.