Fête de la musique: Les gestes barrières largement oubliés — 20 Minutes

BALEC

Fête de la musique 2020 : Des Franciliens défient les règles sanitaires pour s’ambiancer

De nombreux Franciliens ont laissé les gestes barrières au vestiaire pour cette édition post-confinement de la Fête de la musique

Ils étaient clairement plus de dix à Paris pour célébrer la Fête de la musique dimanche soir. Impossible en fait de distinguer la limite entre les groupes de dix personnes. C’est pourtant toujours la capacité maximum de regroupement autorisée dans l’espace public bien que la France soit entrée ce lundi dans sa phase 3 du déconfinement.

Dimanche cependant, les forces de l’ordre ont dû intervenir dans divers endroits de la capitale où il y avait de gros regroupements pour disperser les gens et faire respecter la distanciation sociale, a indiqué une source policière.

« Des inconscients qu’il faut sanctionner »

Cette année, sur les réseaux sociaux, pas de surenchère de la pire reprise de «Zombie» de The Cranberries ou de « Seven Nation Army » de The White Stripes mais quelques noms d’oiseaux (voir plus) envers tous ceux qui ont choisi de faire la fête malgré l'épidémie de Covid-19 encore présente en France et dans le monde.