Cinq infos dans le rétro : attentat à Reading, course aux procurations et marche blanche pour Steve

ACTU Si jamais vous êtes parvenus à vous déconnecter ces dernières 48 heures, voici l’essentiel de l’actualité du 20 et 21 juin 2020

Laurent Bainier

— 

Trump tente de bloquer en justice le livre explosif de son ex-conseiller, John Bolton — 20 Minutes

Fête des pères, Fête de la musique, début de l’été, anniversaire du Prince William… Vous aviez tous de solides arguments à faire valoir pour ne pas passer trop de temps devant vos écrans. Mais le week-end s’achève et il est temps de vous remettre à jour. Voici notre résumé des 48 dernières heures en cinq points…

1. Attentat au couteau à Reading

A Reading, dans l’ouest londonien, le réveil a été particulièrement douloureux. Trois personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche lors d’une attaque au couteau dans un parc. Après avoir en parti écarté cette hypothèse dans un premier temps, la police locale qualifie désormais de « terroriste » l’attaque qui a aussi fait trois blessés graves. L’auteur présumé, un homme de 25 ans originaire de la ville, a été arrêté sur les lieux et placé en garde à vue.

2. Polémiques par procuration

Après Marseille, c’est au tour de Bordeaux de connaître sa polémique sur le vote par procuration au second tour des Municipales dimanche prochain. Le candidat écologiste Pierre Hurmic a décidé d’assigner en justice le maire sortant, Nicolas Florian, pour avoir sollicité des procurations dans des courriels qu’il estime susceptibles d’induire l’électeur en erreur. Moins conflictuelle mais tout aussi importante, la course aux procurations fait également rage à Toulouse. L’abstention, annoncée très forte, et l’imprévisibilité de certains scrutins donnent à la moindre voix une importance inédite.

L’info en plus : Nathalie Appéré à Rennes, Jeanne Barseghian à Strasbourg, Yann Cucherat à Lyon… Nous continuons, jour après jour, nos entretiens en texte et vidéo avec les candidats du second tour dans les principales villes de France. Une série à découvrir ici...

3. Une marche pour Steve Maia Caniço

II y a un an à Nantes, au moins douze personnes qui participaient à une soirée techno pour la Fête de la musique tombaient dans la Loire à la suite d’une intervention policière musclée. Toutes parviendront à remonter sur la rive sauf Steve Maia Caniço, animateur périscolaire de 24 ans. Son corps sera finalement retrouvé le 29 juillet dans le fleuve. Douze mois plus tard, l'instruction se poursuit mais aucune mise en examen n’a été prononcée. Plusieurs milliers de personnes ont défilé ce dimanche à Nantes pour réclamer que justice soit rendue.

L’info en plus : Nous étions présents à Nantes cet après-midi au milieu du cortège hommage à Steve Maia Caniço. Retrouvez notre reportage ici.

4. Les citoyens ont rendu leur copie

Elle avait été créée à l’issue du grand débat national du printemps 2019. C’est au premier jour de l’été 2020 qu' elle a rendu sa copie. La Convention citoyenne pour le climat a fait part ce dimanche de ses propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. Referendum réduit, pas de semaine de 28 heures, réduction de la vitesse sur autoroute à 110 km/h… Les mesures prônées risquent de mettre l’exécutif dans l’embarras. Emmanuel Macron doit recevoir les 150 citoyens qui composent cette convention le 29 juin pour apporter de « premières réponses » à leurs demandes.

L’info en plus : Le chef de l’Etat s’était engagé à reprendre « sans filtre » les propositions. Mais « l’ambition » de la Convention citoyenne et la crise économique pourraient rendre difficile leur mise en place. L’analyse de notre service politique.

5. Trump ne fait pas le plein

Il a retrouvé les estrades de campagne, mais il n’a pas fait le plein. Donald Trump a ignoré samedi soir les mises en garde sur le coronavirus. Il a organisé à Tulsa dans l’Oklahoma un premier meeting censé donner un coup de fouet à sa campagne. Le président américain a vigoureusement défendu ses décisions face au coronavirus, qu’il a de nouveau qualifié de « virus chinois ». « J’ai sauvé des centaines de milliers de vies, mais personne ne salue jamais notre travail », a-t-il lancé.

L’info en plus : Et si les chaises vides étaient le résultat du travail de sabordage d’un groupe d’ados fans de K-Pop coordonné via TikTok. Dit comme ça, ça fait un peu Kamoulox, mais la piste n’est semble-t-il pas si farfelue que ça... 

Voilà c’est tout pour ce week-end. On vous laisse, Perry Mason nous attend...