Landes : Suspecté d’avoir commis 33 cambriolages pendant le confinement

DELINQUANCE L’individu de 53 ans, multirécidiviste, a été interpellé par les policiers… à la prison de Gradignan en Gironde, alors qu’il venait tout juste d’être condamné par le tribunal de Bordeaux pour d’autres faits de vols avec effraction

Mickaël Bosredon

— 

Un véhicule de police nationale (illustration).
Un véhicule de police nationale (illustration). — F.Brenon/20Minutes
  • L’individu sera poursuivi en tout pour 33 cambriolages et cinq tentatives.
  • Il n’hésitait pas à agir en présence même des habitants.

Il n’hésitait pas à agir en pleine journée, y compris en présence des habitants. Un homme de 53 ans a été interpellé par les policiers de Dax (Landes), pour 33 cambriolages et cinq tentatives, tous commis durant le confinement, entre la mi-mars et début mai, au sud de Dax. Une information judiciaire a été ouverte mercredi par le parquet.

Contacté par 20 Minutes, le procureur de la République de Dax Rodolphe Jarry, explique que l’individu, « très connu des services de police pour de nombreux vols avec effraction », a agi durant un mois et demi « par opportunité », profitant de la crise du Covid-19 pour s’introduire dans des demeures qu’il devinait à l’abandon. « Il a volé ici ou là quelques dizaines d’euros, des bijoux, une tablette numérique, parfois des papiers d’identité… ll y allait parfois au culot dans des maisons habitées, et a d’ailleurs été surpris à plusieurs reprises, expliquant alors qu’il cherchait son chat ou encore qu’il était là pour désinfecter en lien avec le Covid-19. » Aucune violence n’a été commise durant ses méfaits.

« Il a reconnu la totalité des cambriolages sans exception »

Le procureur souligne « l’exceptionnel travail d’investigation des policiers » dans ce dossier, qui, en recoupant différents faits, « sont remontés jusqu’à lui. » C’est là qu’ils se sont aperçus que leur suspect était… incarcéré à Gradignan (Gironde), pour des faits similaires.

« Il venait d’être, tout récemment, condamné à Bordeaux. » Le suspect a alors été placé en garde à vue, et « il a reconnu la totalité des cambriolages sans exception », indique le procureur.