Compagnies aériennes : L’inaction du gouvernement critiquée concernant le remboursement des vols annulés

LEGISLATION Malgré des mises en demeure et des assignations en justice, certaines compagnies proposent toujours des bons d’achat

20 Minutes avec agence

— 

Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle
Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle — Jacques Witt/SIPA

La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus a fortement perturbé le trafic aérien, engendrant de nombreuses annulations de vols. Plutôt que de rembourser les clients, bon nombre de compagnies aériennes proposent des bons d’achat.

Le gouvernement français invite également les voyageurs à privilégier cette option, ce que regrette l’association UFC-Que choisir, dans un billet publié par son président ce mardi.

L’Espagne défend les voyageurs

L’association de consommateurs critique l’action du gouvernement, « qui fait preuve d’un silence assourdissant sur le sujet » et l’appelle à « se positionner et faire respecter la législation au lieu de se rendre complice par inaction de la violation des droits ». La réglementation européenne prévoit que les voyageurs qui le souhaitent puissent être remboursés et la Commission européenne demande également aux Etats de la faire respecter. Les compagnies aériennes sont 57 à avoir été mises en demeure. Vingt d’entre elles ont même été assignées en justice, dont Air France.

En Espagne, le gouvernement a pris les devants en mettant en demeure 17 compagnies aériennes. Les voyageurs qui avaient déjà reçu un bon d’achat et qui souhaitent désormais être remboursés pourront également en faire la demande, relate l’UFC-Que Choisir.